LES ANDELYS – RCUS FORGES

Écrit par :

|

4 mars 2013

|

Dans :

Rugby

Rugby : Les Andelys – RCUSF : 5 – 50

Comme dans un rêve

Aux Andelys, dimanche 3 mars 2013, Forges-les-Eaux bat Les Andelys 50-5 (21-0). Beau temps. Vent léger. Terrain souple. Arbitrage de M. Lemercier.
Points : 7 essais (Marin, Crochu, Charleux, Domont (3), Gaudefroy), 1 pénalité et 6 transformations (Marin) pour Forges. 1 essai pour Les Andelys.
Composition de l’équipe : Cordella, Picard, Lesueur, Taquet, Bric, Malet (c),Charleux ,Gaudefroy, (m) Brice, (o) Marin, Orion, Morel, Domont, Crochu, Alix, Surinach, Leboucher, Dovin, Cordonnier, Laurent, Laffite, Simon.

Après une semaine de repos, les joueurs du RCUSF reprenaient, ce dimanche, le chemin des terrains en se rendant chez la lanterne rouge, Les Andelys. N’allons surtout pas croire que tout était joué d’avance étant donné l’écart au classement, car les hôtes du jour ont toujours eu la réputation de ne rien lâcher et les forgions n’ont jamais évolué sous les meilleurs auspices sur la pelouse andelysienne. Il fallait donc vaincre le “ signe indien ” et c’est pourquoi, les forgions, tendus, entamaient le match avec difficultés. Dominateurs dans le jeu, ils n’arrivaient toutefois pas à franchir la défense locale, bien regroupée et tentant quelques contre-attaques  heureusement bien canalisées par l’arrière garde forgionne.
Mais on sentait que, inlassablement, le RCUSF se rapprochait de l’en-but adverse. Et à force de patience et de persévérance, ils allaient y parvenir. A la 26ème minute, suite à un petit coup de pied à suivre, le ballon était récupéré par un adversaire, mais, isolé, celui-ci se faisait subtiliser le ballon par Crochu qui servait Marin qui filait entre les perches pour le premier essai de l’après-midi. Marin transformait lui-même et amorçait la pompe : 7-0.
Crochu passeur, puis Crochu marqueur, puisque à la 30ème minute, l’ailier forgion déposait toute la défense adverse pour un nouvel essai entre les poteaux. Avec la transformation, on était à 14-0. Encore 4 minutes et c’est Charleux, par ailleurs homme du match, qui récupérait un ballon dans un ruck et filait marquer au nez et à la barbe des rouges et noir. Transformation réussie et 21-0, score à la mi-temps.
L’objectif du bonus offensif étant atteint, il était maintenant question de le maintenir, de soigner le goal-average et de préparer les prochaines échéances en continuant à réciter ses gammes.

2ème mi-temps

La seconde période reprenait comme avait fini la première, par une domination des forgions. A la 46ème minute, Marin passait une pénalité et donnait un peu plus d’ampleur au score : 24-0.
Puis ce fut le “ Jéjé-show ”. En 5 minutes, le trois-quart centre forgion Jérôme Domont, de retour depuis peu après une longue indisponibilité, allait planter 3 essais plus splendides et perforants les uns que les autres . Histoire de bien faire comprendre qu’il était vraiment de retour, il crucifiait les adversaires du jour et tuait le match par la même occasion . 56ème minute et 43-0 ! Pour ne pas être en reste, et afin de saluer l’entrée en jeu des derniers remplaçants, David Gaudefroy y allait de son exploit. Comme dans un rêve, il récupérait le ballon dans son camp, puis, tel une boule de bowling, il reversait tout sur son passage, finissant par se faire arrêter aux abords de la ligne d’en-but. Après une phase de conservation efficace, le ballon revenait à … David Gaudefroy, replacé, qui culbutait les deux derniers défenseurs pour s’écrouler en terre promise : 50-0, record de points marqués en match officiel pour le RCUSF ! Un peu de relâchement et surtout une volonté des locaux de ne pas finir “ Fanny ” et ceux-ci allaient inscrire un essai mérité au vu de leur courage tout au long du match : 50-5. Les 20 dernières minutes allaient rester stériles pour le RCUSF, la faute à la désorganisation suite au coaching, à la volonté de trop bien faire ou tout simplement la maladresse. Et ce ne fut pourtant pas faute de rentrer dans l’en-but !
Contrat rempli, donc, pour le RCUSF, qui reprend le fauteuil de leader, ravi la semaine dernière par Thuit-Signol, à l’occasion d’un match avancé. Se profilent maintenant les moments de vérité, avec des rencontres face aux trois poursuivants directs, tous candidats au podium. A commencer par Pont de l’Arche, la semaine prochaine, un adversaire ayant fait subir au RCUSF sa seule défaite de la saison sur le score sans appel de 34-5 . Il faudra être prêts !

 

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.