EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°7 SAISON2

Écrit par :

|

9 novembre 2020

|

Dans :

Athlétisme, Sports

Interview Florent BEAUVAL

Champion de France Marche de durée

DANS CETTE NOUVELLE PÉRIODE DE CRISE NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN : VOUS POUVEZ FAIRE UN DON SI VOUS LE SOUHAITEZ – MERCI

Durant cette nouvelle période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette 7ème interview ( par mail ) , nous avons rencontré Florian BEAUVAL, qui est devenu en octobre 2020 Champion de FRANCE en marche de durée. Florian est bien connu dans la grâce notamment à sa victoire lors du challenge du pays de Bray 2018.

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

Bonjour Florent, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Florent Beauval, 20 ans, pratiquant de la marche athlétique, issu d’une famille de sportif. Normand d’origine (de Dieppe) mais Alsacien depuis peu.

Comment vis-tu ce nouveau confinement ?
Sans trop de difficulté, le confinement ne me « concerne » que le week-end, à vrai dire la semaine je continue de travailler et ensuite la vie reprend (sport, vie perso, faire vivre la maison…). Le week-end j’essaye d’être inventif et d’occuper les journées de la meilleure manière et de faire des choses que je n’ai pas le temps la semaine ! Le confinement fait juste que mon objectif majeur de la saison qui devait intervenir le 15 novembre prochain (20 km marche) est annulé, mais au vu de cette année, cela devient une habitude…

Début Octobre, tu es devenu « Champion de France de durée ». Peux-tu expliquer en quoi consiste cette discipline ?
Discipline à part entière de l’athlétisme, elle est très technique, car en effet, une course se joue sur ce que l’on a dans les jambes, mais notre sport rajoute un aspect technique. En effet, nous devons d’abord avoir TOUJOURS un contact au sol, et aussi la jambe tendue à l’attaque jusqu’au passage à la verticale du corps. Des juges (le nombre dépend de l’importance de l’épreuve) sont là pour contrôler si l’on marche suivant ce règlement, et parfois le jugement est hasardeux, donc on se retrouve avec des marcheurs qui finissent malgré une marche irrégulière, et inversement.

C’est une vraie performance, comment s’est dessinée cette victoire ?
Cette victoire est dans la continuité de cette année, à vrai dire j’ai passé un premier confinement au « repos », puis j’ai repris au dé-confinement, mais avec difficultés, ce n’est qu’à partir de septembre et mon déménagement que je me suis relancé à l’entraînement. La forme est remontée vite, et j’ai même pu passer un palier à l’entraînement, que j’ai concrétisé en compétition d’abord sur 5000m en faisant mon RP en 21’28 ». Cela m’a fait réalisé qu’au vu des engagés du championnat de France, je pouvais espérer la première place. Puis une semaine plus tard, je deviens champion de France, à l’issue d’une course, où je n’aurais fait que de remonter un par un les adversaires partis trop vite !

Pour réaliser une telle performance cela doit représenter beaucoup de sacrifice ? Comment t’entraines-tu ?
Oui, c’est beaucoup de sacrifices, évidement, on ne peut pas se permettre d’écart, de faire des soirées, de manger gras tous les jours. Je dois avoir une bonne hygiène de vie, je dois veiller à constamment m’hydrater… Beaucoup de petites choses qui jouent en la faveur où non de l’athlète ! Ensuite les entraînements sont réalisés en semaine après le travail, donc pas avant 17h, ce qui n’est pas dérangeant quand on est en été par exemple, car il fait beau et jour assez tard. Mais depuis mon titre de champion de France, la météo est moins clémente (même si l’Alsace est bien mieux lotie que la Normandie), il fait nuit plus tôt, donc il m’arrive fréquemment de terminer de nuit depuis 15 jours ! Et pour finir sur les sacrifices, il faut penser souvent sous le prisme de la marche, et ne pas douter de ses capacités, car sinon on perd nos moyens… Pour ce qui est de l’entraînement, j’ai recommencé à m’entrainer 5 fois la semaine depuis début septembre avec un volume qui oscille entre 70 et 90 km par semaine, cela dépend de ce que je prépare. Tout le mois de septembre c’était  plus 70 kms, mais depuis 1 mois je monte à 90 bornes la semaine ! Une semaine type se constitue de 2 séances de renforcement musculaire/technique/gainage, une avec de la vitesse courte (type 10*400m), une avec allure spécifique (type 5*2000m allure 4’30/km), et une sortie longue le dimanche matin !

Même s’il est difficile de se projeter quelles sont tes prochaines courses ?
Je ne saurai dire, celle du 15 novembre étant annulée je ne projette rien. Si tout se résout, logiquement des championnats de France 20 km sont organisés à Gien en Mars 2021…

En février 2019, nous avions déjà réalisé une interview. Tu nous avais signalé que tu partais en BTS en environnement nucléaire . Tu en es où aujourd’hui ?
Aujourd’hui, j’ai donc déménagé pour le travaille, je bosse maintenant à la Centrale nucléaire de Fessenheim chez EDF pour 3 ans, puis je reviens au CNPE de Penly en 2024 maximum !

Côté ambitions et objectifs ça donne quoi ?
J’essaie surtout de bouger dans la région (avant ce second confinement bien sûr) et de visiter les coins autour de chez moi, je ne supporte pas de rester dans le canapé, et donc je veux m’instruire et bien connaitre ma nouvelle région !

Un dernier mot ?
Malgré la dureté de ce second confinement, respectons le, faisons attention à nos proches et à nous, c’est comme ça que l’on vaincra ce virus !

FAISONS UN PEU PLUS CONNAISSANCE!
Un livre ou un journal : Pas vraiment lecture
Un site web : Instagram et facebook où je suis actif sur mon actu de marcheur
Une musique : Macintosh – Gambi
Un film : The Program
Un plat : Les croques-monsieur
Un dessert : un bon café crème
J’adore : Les coins peu fréquentés pour se détendre
Je déteste : les embouteillages/l’attroupement de population
Un pays : La France bien évidement
Un sportif : Julian Alaphilippe
Une personnalité : Denis Brognart

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.