COUTANCES-RCUS FORGES LES EAUX

Écrit par :

|

12 janvier 2015

|

Dans :

Rugby

Coutances – RCUSF : 12 – 14

Le sentiment du devoir accompli

A Agon-Coutainville, dimanche 11 janvier 2015, Forges-les-Eaux bat Coutances 14-12 (0-12). Temps couvert. Vent fort. Terrain souple. Arbitrage de M. Canouel.
Points : 2 essais (Minel, Alix) et 2 transformations (Marin) pour Forges. 2 essais et 1 transformation pour Coutances.
Composition de l’équipe : Fouray, Gombart, Lesueur E., Taquet, Dovin, Charleux, Dunet, Malet ©, (m) Brice, (o) Marin, Adoux A., Lebouvier C., Vandeputte, Laurent, Alix, Cordella, Sahut, Minel, Hanin, Rohaut, De Pas, Martin P..

Après la démonstration des moins de 16, samedi à Forges, ponctuée par une victoire et une première place consolidée, l’équipe fanion effectuait dimanche son plus long déplacement de la saison, à Coutances, dans la Manche.

Malgré la mise en jambe nécessaire après 5 heures de bus et la minute de silence pleine d’émotion avant le coup d’envoi, les forgions entamaient le match tambours battant. Dans les 5 premières minutes, ils avaient 2 occasions d’essai qu’ils ne convertissaient pas, par manque de réussite ou mauvais choix.
Ayant laissé passer l’orage, les locaux réagissaient rapidement et efficacement, en marquant un essai dès leur première incursion dans le camp forgion. Après 7 minutes, les débats étaient lancés et Coutances menait 7-0. Profitant de cet avantage psychologique, les manchots mettaient la main sur le match, monopolisaient le ballon, envoyaient un maximum de jeu et à la 13ème minute, débordaient la défense adverse pour un nouvel essai : 12-0.
Beaucoup d’équipes auraient alors sombré, d’autant que les locaux envoyaient un maximum de jeu et se montraient opportunistes sur la plupart des ballons. Mais les forgions, malgré l’écart au score, faisaient le dos rond, revenaient aux fondamentaux et même si tout n’était pas parfait, revenaient dans le match. Ils avaient même une occasion de réduire le score, mais Charlie Adoux était stoppé à 5 mètres de la ligne d’en-but.
A la mi-temps, les leaders prenaient la parole, rassuraient et remotivaient leurs équipiers. Un peu plus de concentration, la mise en commun des qualités individuelles au service du collectif et tout devrait alors s’arranger.

seconde période
Et tout ceci n’était pas que des paroles en l’air puisque, dès le coup d’envoi, les forgions envoyaient, à leur tour, du jeu et à la conclusion d’une belle action collective, c’était Charlie Minel qui allait conclure derrière la ligne, pour un essai que Charlie Marin transformait, ramenant ainsi le score à 12-7.

Revigorés par cette entame de mi-temps, cette fois réussie et efficace, les joueurs du RCUSF reprenaient le match en mains. Il restait quelques imperfections, certes, mais globalement, on sentait que le vent était en train de tourner.
A la 64ème minute, à force de tenter, de conserver le ballon et de mettre leur adversaire sous pression, les forgions allaient faire la différence grâce à leur arrière Charlie Alix, qui perforait la défense et allait conclure entre les poteaux. Charlie Marin transformait et Forges prenait les commandes : 12-14.
Il restait alors une petite moitié de mi-temps à gérer, mais les forgions allaient le faire à leur main. Malgré toutes les qualités des locaux, on sentait bien que “ les mouches avaient changé d’âne ” et que le RCUSF ne pouvait plus perdre ce match, qu’ils avaient failli perdre faute de savoir le gagner.
Au final, Forges l’emportait avec un écart minimum sur le terrain de Coutances où ils n’avaient jamais gagné jusque là. Belle performance qui efface un peu les quelques contre-performances de la phase aller.

Dimanche prochain, pour valider cette victoire, le RCUSF devra s’imposer à domicile lors du “ classico ” face à Thuit-Signol, confirmant ainsi la victoire du match aller et passant, au classement, devant un adversaire que les forgions ne connaissent que trop bien. Mais il faudra pour cela que “ l’esprit de Coutances ” reste dans toutes les têtes

RCUS FORGES BRAYSPORTS.FR

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.