VERS LE BOUT DU TUNNEL?

Écrit par :

|

22 avril 2020

|

Dans :

Athlétisme, Basketball, Cyclisme, Football, Gymnastique, Handball, Rugby

CORONAVIRUS

JOGGING, SALLES DE SPORT… LE PLAN DE DÉCONFINEMENT POUR LE SPORT AMATEUR

Soutenez BRAYSPORTS, votre média sports 100% gratuit
FAITE UN DON

Au cours d’une réunion de travail avec les principaux acteurs du sport vendredi dernier, le ministère a dévoilé des propositions de déconfinement, notamment pour la pratique du sport amateur ou grand public. Si les Français devraient pouvoir « courir, marcher et rouler » en extérieur à partir du 11 mai, il leur faudra semble-t-il être un peu plus patients pour les activités plus poussées.

Bonne nouvelle pour les fous du running ou de la pédale: ces derniers pourront peut-être recommencer à avaler les kilomètres de bitume à partir du 11 mai prochain. C’est en tout cas ce que souhaite le ministère des Sports. Au cours d’une réunion de travail avec les principaux acteurs du monde sportif organisée vendredi dernier (dont le compte-rendu a été dévoilé par la Fédération française d’études et de sports sous-marins), ce dernier a en effet listé plusieurs propositions de déconfinement, dont certaines concernent la pratique du sport amateur ou grand public.

>> Les propositions du ministère pour le déconfinement du sport professionnel

Feu vert pour le sport individuel en plein air, mais quid des activités à plusieurs?

La première chose à retenir concerne le sport individuel en plein air: les Français devraient pouvoir « courir, marcher et rouler » en extérieur dans des conditions « normales » à partir du 11 mai, estime le ministère. Soit dès le début du déconfinement national annoncé par le président de la République, Emmanuel Macron. Reste à savoir si cette proposition concerne aussi les activités extérieures à plusieurs, comme un tennis à deux, ou un petit match de foot entre copains sur un terrain ouvert. Le document ne le précise pas.

Pour les citadins (et pas seulement), la réouverture des salles de sport devrait se faire en plusieurs temps, puisque pour les EAPS (établissements d’activités physiques ou sportives), le ministère évoque une stratégie « progressive » de réouverture des équipements figurant sur une liste ministérielle à partir du 11 mai, et une réouverture « complète » des installations à partir du 15 juin.

Pour les clubs et les associations, pas de retour à la normale avant la rentrée

Quant aux différents clubs et associations sportives, le ministère propose là aussi une reprise en trois étapes. Du 11 mai au 15 juin, seules les associations oeuvrant dans un cadre scolaire pourraient reprendre leurs activités. Et ce pour permettre le dédoublement des classes (une moitié des élèves en cours, l’autre au sport). A partir du 15 juin, toutes les associations qui le souhaitent pourraient ensuite reprendre leurs activités en petits groupes. Le ministère propose semble-t-il de fixer une limite à 30 personnes.

Ce n’est qu’à la rentrée sportive, soit en août ou septembre, qu’est évoquée un retour à la normale des activités. A la normale, ou presque, puisque des mesures sanitaires et des règles de distanciation sociale pourraient toujours être en vigueur. Et devraient évidemment être respectées.

Source article RMCsport

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.