UN FORGION EN EQUIPE DE FRANCE

Écrit par :

|

27 avril 2014

|

Dans :

Rugby, Sports

RCUS FORGES LES EAUX

Jean Etienne Lesueur en équipe de France U16

Jean-Etienne Lesueur (Ti-Jean pour les copains) est né le 6 janvier 1998, année propice au football. A cette époque, il n’y avait pas encore de club de rugby à Forges les Eaux, tout juste quelques anciens rugbymen. Mais c’est en 2004 qu’il est né au Rugby, en même temps que son club formateur, le RCUSF.
En compagnie de son père Eric, aujourd’hui pilier droit emblématique du XV forgion et de son frère aîné Pierre-Eugène, abandonnant alors le masque et le sabre pour le ballon ovale, Ti-Jean a tout connu de l’histoire du jeune club brayon.
S’entraînant à la fois tous les samedis à l’école de Rugby, sous la houlette de Sébastien Duflos puis de Olivier Utin et côtoyant parallèlement les seniors chaque jeudi soir et pour bien des déplacements, « le chimiste » allait se forger un caractère et une expérience rugbystique hors du commun.rcusf thuit signol 6 avril  (2) (Copier)
Lors de la saison 2012-2013, après avoir franchi tous les paliers de la formation forgionne et normande, il allait être sélectionné pour aller passer des tests de détection fédéraux. Et à croire que la méthode forgionne est la bonne, il se trouvait retenu pour intégrer le Pôle espoir fédéral de Tours.
Donc à l’orée de la saison 2013-2014, cap sur Tours, non seulement pour intégrer le giron fédéral, mais également pour un nouveau club, l’US Tours et un niveau de compétition plus élevé (U17 Gaudermen, autrement dit cadets nationaux).
Se frottant aux grosses écuries de Massy, La Rochelle, Racing CF, notre forgion allait se retrouver à intégrer le fameux « Top 100 », stage de détection concernant les 100 meilleurs joueurs d’une catégorie d’âge. Et non seulement il allait y entrer, mais il allait également en sortir dans les 50 premiers !
Et voilà donc notre Ti-Jean sélectionné en équipe de France « scolaire » U16 pour participer au festival de Wellington en Angleterre du 13 au 19 avril dernier. Une sélection avec France « Est » et une victoire sur l’Angleterre South-West (44-0) suivi d’une victoire avec France « A » sur Galles « A » (18-5) et il pouvait rentrer avec le sentiment du devoir accompli.
Restait alors à rattraper les cours manqués pendant l’intermède anglaise, mais simple formalité pour un élève par ailleurs brillant en études.
La suite de l’histoire ? Jean–Etienne en fera ce qu’il aura décidé. Il suffira simplement que les petits cochons ne nous le mangent pas.

Janick Laurence-Manager RCUSF

 

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.