RUGBY: BRIONNE-RCUS FORGES

Écrit par :

|

18 février 2013

|

Dans :

Rugby

Rugby : Brionne – RCUSF : 5 – 14

Avec les tripes !

A Brionne, dimanche 17 février 2013, Forges-les-Eaux bat Brionne 14-5 (3-5). Beau temps. Vent faible. Terrain souple. Arbitrage de M. Romero.
Points : 1 essai (Orion) et 3 pénalités (Marin) pour Forges. 1 essai pour Brionne.
Composition de l’équipe : Leboucher, Picard, Lesueur, Taquet, Minel, Malet (c), Cordonnier, Gaudefroy, (m) Brice, (o) Marin, Simon, Alix, Crochu, Fossé, Orion, Surinach, Cordella, Sahut, Hanin, Adoux, Laurent, Domont.

En embarquant dans le bus pour Brionne, les forgions semblaient apprécier le changement de conditions climatiques par rapport à la semaine précédente. La pluie et la neige faisant place au soleil. Tout faisait donc présager d’un bon après-midi. Favoris logiques de ce match, au vu du classement, les joueurs du RCUSF se devaient de justifier ce statut en imposant leur jeu, face à des adversaires qui, bien que largement battus, les avaient énormément contrariés au match aller.
Et d’entrée de jeu, les consignes étaient respectées, les visiteurs occupant le terrain adverse et mettant la main sur le ballon. Ils manquaient même d’ouvrir le score dès la 7ème minute par une pénalité de Marin.
La domination des forgion était totale, mais il manquait toujours quelque chose pour la concrétiser. Manque de soutien, fautes de main, mauvais choix, fautes techniques, et même de débutants, parfois. Sans compter sur une défense agressive et efficace de leurs adversaires.
Les forgions piétinaient donc et allaient systématiquement s’écraser sur la défense brionnaise, tels des moustiques sur un pare-brise. Et même s’il y eut parfois quelques rares franchissement de la défense, ceux-ci échouaient finalement par manque de soutien et de réalisme.
Faible consolation, à la demi-heure de jeu, Marin obtenait une pénalité en bonne position, qu’il transformait pour ouvrir le score et donner l’avantage à ses couleurs : 3-0.
Et pendant 40 minutes, on allait donc assister à ce scénario d’attaque-défense. Le problème, c’est qu’il allait y avoir une minute d’arrêts de jeu. A la 41ème minute, donc, sur un ballon mal négocié par les forgions dans le camp adverse, les joueurs de Brionne enclenchaient une contre attaque. Mal placés pour défendre et mis sur le reculoir, les visiteurs subissaient la loi de leurs adversaires, qui finissaient par aplatir un essai qui crucifiait les forgions. 3-5, c’était le score au repos.

2ème période

Pas de changements à la mi-temps côté Forges, les joueurs présents lors de cet essai assassin se devant de se remettre en ordre de marche. Et d’entrée de seconde période, même scénario qu’en première, avec une domination tout terrain des forgions. Petit à petit, on sentait la condition physique faire la différence en faveur des visiteurs. Mais les locaux compensaient si bien cet écart par leurs qualités mentales qu’on sentait que ce ne serait pas simple. Tout allait basculer à l’heure de jeu. A la 60ème minute, Marin bénéficiait d’une pénalité qu’il ajustait pour redonner un court avantage à son équipe. A la 68ème, il manquait la cible, mais dans la minute qui suivait, il ajustait la mire et creusait un écart un peu plus substantiel pour ses couleurs : 9-5. Le jeu allait alors s’équilibrer, les locaux se jetant dans la bataille pour un match qu’ils sentaient leur échapper. Les forgions, solides en défense, gardaient leur avantage et à la 77ème minute, William Orion récupérait un ballon cafouillé par Brionne et partait dans une course de 50 mètres. Embarquant le dernier défenseur par ses appuis, il finissait entre les poteaux pour un essai qui sonnait le glas des espoirs brionnais. La transformation n’était pas accordée par les juges de touche, mais le break était fait : 14-5.
Les dernières minutes, allait voir un ultime sursaut d’orgueil des locaux, voulant absolument inscrire un essai pour l’honneur, qui ne leur aurait pas pour autant donné la victoire. Victoire difficile, certes, pour les forgions, mais victoire quand même, face à une équipe qui en fera souffrir d’autres à domicile.

Toujours leaders, les forgions vont donc pouvoir profiter d’un week-end de repos, pendant que leurs adversaires mettront à jour leur calendrier. Se profilera ensuite une série de 3 matches, à commencer par un déplacement aux Andelys, un adversaire revanchard qu’il ne faudra pas galvauder.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.