RCUSFORGES-RCP HAVRE

Écrit par :

|

8 décembre 2014

|

Dans :

Rugby, Sports

RCUSF – RCPH: 31 – 10

Contrat rempli

A Forges, dimanche 7 décembre 2014, Forges-les-Eaux bat le RCPH 31-10 (10-5). Temps couvert. Vent faible. Terrain gras. Arbitrage de M. Lustière.
Points : 4 essais (Marin (2), Minel, Desport), 1 pénalité et 4 transformations (Marin) pour Forges. 2 essais pour le RCPH.
Composition de l’équipe : Cordella, Gombart, Lesueur E., Dunet, Dovin, Charleux, Cordonnier, Malet ©, (m) Lesueur PE., (o) Marin, Orion, Vandeputte, Desport, Laurent, Alix, Fouray, Sahut, Minel, Rohaut, Morel C., Brice, Simon.

Une semaine après leur victoire courageuse et encourageante au Havre, les forgions recevaient les mêmes adversaires, avec l’objectif de confirmer leur performance sur leurs terres. Avec un effectif légèrement remanié par rapport à leur dernière sortie, les joueurs du RCUSF avaient toutefois l’avantage de bien connaître points forts et points faibles de leurs visiteurs du jour. Mais il allait surtout falloir en tirer parti.

Le début de rencontre était dominé par les locaux, mais contrariés par une défense agressive et appliquée des Havrais, ils ne parvenaient pas à s’imposer. La 9ème minute voyait une première pénalité ratée par Marin, mais cinq minutes plus tard, le même Marin embarquait toute la défense adverse sur une feinte de passe et allait terminer sa course entre les poteaux. Il transformait lui-même et Forges prenait enfin l’avantage : 7-0.
Mais ce que les forgions avaient mis quatorze minutes à bâtir, leurs adversaires allaient le détruire en 4 minutes. Suite à l’essai, le coup d’envoi était mal géré par le RCUSF et les Havrais se retrouvaient bientôt en position de marquer. S’organisant en maul pénétrant, ils enfonçaient leurs vis-à-vis et inscrivaient un essai plein de réalisme. Heureusement, la transformation était ratée : 7-5.
Les forgions allaient ensuite se remettre en marche et remettre la main sur le match, mais, comme bien souvent, ils se cantonnaient à jouer dans un petit périmètre, facilitant ainsi la défense de leurs adversaires qui n’en demandaient pas tant. Quelques escarmouches sporadiques venaient bien parfois éclairer le jeu, mais par manque de soutien, l’issue était à chaque fois défavorable aux locaux.
Mais tous ces efforts finissaient par être récompensés par le minimum syndical, Marin ajoutant trois points juste avant la pause sur une pénalité : 10-5. On avait senti des forgions volontaires, mais faisant trop souvent le mauvais choix, face à des adversaires bien décidés à ne pas subir.

Seconde période
L’entame de deuxième période allait rapidement montrer un changement d’état d’esprit côté RCUSF. Dès la première action, Marin alertait Freddy Minel au large, qui oubliait un intervalle gigantesque, mais sur sa puissance, finissait par inscrire un nouvel essai. Transformé, celui-ci donnait un peu d’air aux forgions : 17-5.
On sentait les locaux bien lancés et huit minutes plus tard, c’est Nicolas Desport qui faisait parler sa pointe de vitesse pour conclure une nouvelle fois. Encore une transformation pour un score de 24-5. La victoire semblait avoir choisi son camp, restait à aller chercher le point de bonus offensif.
Les forgions auraient dû profiter de cette période d’euphorie pour enfoncer le clou, mais par excès de précipitation et volonté de trop bien faire, ils se compliquaient la vie et se mettaient trop souvent à la faute, face à des adversaires qui ne lâcheraient définitivement rien.
A la 61ème minute, les Havrais, tentant le tout pour le tout, lançaient une attaque dans leur camp, mais Marin, à l’affût, interceptait le ballon pour un essai opportuniste, synonyme de point de bonus. Deux points supplémentaires pour la transformation et 31-5.
Restait maintenant à conserver et même confirmer ce point de bonus. Chose théoriquement aisée, tant la domination des forgions à ce moment de la partie était évidente. Mais à force d’essayer maladroitement, d’oublier consignes et discipline, les forgions allaient lentement glisser vers le mauvais côté et finalement se mettre en danger face à des Havrais à l’état d’esprit accrocheur et conquérant.
Sur l’ultime action, les Havrais formaient un maul consécutif à une touche, et, une fois de plus, enfonçaient leurs adversaires pour un essai qui privait le RCUSF du point de bonus offensif si difficilement gagné. Score final 31-10, ce qui, en soit, est conforme à l’objectif des forgions qui était de gagner l’opposition aller-retour face aux Havrais. On peut toutefois avoir le mince regret du point supplémentaire qui s’offrait aux forgions et qu’ils n’ont pas sût conserver.

Le prochain match pour le RCUSF, qui sera aussi le dernier de l’année 2014, aura lieu à Coutances, dimanche prochain. Face à un adversaire moins bien classé et déjà défait à l’aller, les forgions se devront de ramener une victoire, de façon à passer les fêtes de fin d’année au chaud.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.