RCUSF-VALOGNES

Écrit par :

|

18 janvier 2016

|

Dans :

Rugby

RCUSF – Valognes : 15 – 3

La culture de la “ gagne ”

A Forges les Eaux, dimanche 17 janvier 2016, Forges-les-Eaux bat Valognes 15-3 (0-0). Temps neigeux. Vent faible. Terrain gras. Arbitrage de M. Besnier.
Points : 2 essais (Martin, de pénalité), 1 transformation et 1 pénalité (Adoux A.) pour Forges. 1 pénalité pour Valognes.

Composition de l’équipe : Fouray, Vandeputte, Sahut, Taquet, Minel, Malet ©, Fossé, Charleux,  (m) Malin, (o) Adoux A., Orion, Lequen, De Pas, Laurent, Alix, Leboucher, Lasy, Rohaut, Lebouvier C., Lesueur PE, Martin, Decagny.

Dans des conditions dignes de la retraite de Russie, les grognards du RCUSF recevaient les lointains adversaires de Valognes, de surcroît concurrents directs au classement puisque les devançant de cinq petits points.

Bien que dominée par les locaux, la première mi-temps allait toutefois rester stérile au tableau d’affichage. Affichant de bonnes intentions, les forgions se voyaient toutefois contrariés par la défense adverse, par quelques mauvais choix et un ballon glissant difficile à maîtriser.
Tombant de surcroît dans un faux rythme, imposé par leur adversaire, le RCUSF ne parvenait que très rarement à franchir le rideau défensif manchot, les conditions atmosphériques n’aidant pas non plus.
A deux minutes de la mi-temps, Forges obtenait une occasion d’ouvrir le score par une pénalité en bonne position. Mais l’état du terrain avait raison des appuis du buteur local, et le ballon fuyait les perches. A ce tarif, le repos était atteint sur le score nul et vierge de 0-0.

Seconde période
L’entame de la seconde période se faisait sur les mêmes base que lors du premier acte : domination territoriale des forgions. Mais cette fois, les efforts étaient récompensés. Après un enchaînement d’actions dans leurs 22 mètres, les visiteurs se mettaient à la faute. Des 25 mètres en face, Alexandre Adoux ne ratait pas la cible : 3-0 à la 44ème minute.
Déconcentration ou sursaut d’orgueil des adversaires, cet avantage n’allait pas durer longtemps, puisque quatre minutes plus tard, Valognes bénéficiait à son tour d’une pénalité en bonne position. Leur buteur ne se faisait pas prier pour convertir cette occasion en points et égaliser : 3-3. Tout était à refaire.
Pendant de longues minutes, les forgions allaient se remettre en quête d’efficacité afin de convertir leur domination en points. Et le salut allait alors venir du banc de touche. Les entrées successives allaient re-dynamiser le jeu : Clément Lebouvier, par son activité, allait à nouveau permettre à l’équipe d’avancer, Pierre-Eugène Lesueur, par sa lucidité et sa sobriété, allait permettre de faire les bons choix et enfin Pierre Martin, par sa vivacité et son efficacité, allait permettre de concrétiser au score. Ce dernier étant à la conclusion d’une action de belle facture par un non moins bel essai. 8-3 à la 70ème minute, la machine était lancée.
Et quatre minutes plus tard, les forgions étaient de retour dans les 22 mètres adverses. Suite à une touche, ils formaient un maul qui emportait leurs adversaires sur 20 mètres, avant d’être écroulé illicitement. L’arbitre accordait un essai de pénalisation, transformé par Alexandre Adoux et qui scellait la victoire forgionne : 15-3.
Les cinq dernières minutes allaient donc être celles de la course au bonus, offensif pour les forgions, qui devaient donc inscrire un troisième essai ou défensif pour Valognes, devant revenir à moins de sept points. Si la possession et la domination territoriale fut globalement à l’avantage des visiteurs, la défense du RCUSF allait finalement tenir bon et conserver le score acquis de haute lutte.

Après cette performance tant attendue, les rugbymen forgions ont bien mérité un Dimanche de repos, avant de se rendre le 31 janvier à Flers pour aller enfin chercher des points en déplacement.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.