RCUSF-THUIT SIGNOL

Écrit par :

|

29 septembre 2014

|

Dans :

Rugby, Sports

RCUSF – Thuit-Signol : 23 – 21

Avec solidarité et abnégation

A Thuit-Signol, dimanche 28 septembre 2014, Forges-les-Eaux bat Thuit-Signol 23-21 (10-11). Temps couvert. Vent faible. Terrain sec. Arbitrage de M. Thélamon.
Points : 3 essais, 2 pénalités et 1 transformation (Adoux A.) pour Forges. 3 essais, 1 pénalité et 1 drop pour Thuit-Signol.
Composition de l’équipe : Dovin, Gombart, Lesueur E., Hanin, Taquet, Charleux, Lafitte, Malet ©, (m) Brice, (o) Lesueur PE., Martin, Lebouvier C., Desport, Laurent, Adoux A., Cordella, Fouray, Rohaut, Vandeputte, De Pas, Lebouvier B., Fossé.

Après la victoire rassurante de la semaine dernière face à Coutances, les forgions montaient d’un cran en se rendant à Thuit Signol, une équipe clairement favorite des pronostics, notamment suite aux dernières confrontations entre les deux clubs.

Mais il ne fallait pas attendre longtemps pour que l’outsider déclenche le premier uppercut. Sur le coup d’envoi, Willy Dovin récupérait le ballon proprement. Bien servi, Clément Lebouvier tapait à suivre derrière la défense locale. Lancé comme un obus, Alexandre Adoux prenait tout le monde de vitesse, récupérait le ballon et aplatissait entre les poteaux. Quarante secondes au compteur et le RCUSF posait déjà le décor. D’autant que le même Adoux transformait son essai et portait le score à 7-0.
Un peu sonnés, les locaux tentaient bien de réagir, mais, bien organisés et galvanisés par leur entame, les forgions gardaient la maîtrise du match. A la 15ème minute, ils bénéficiaient d’une pénalité en bonne position qu’Alexandre Adoux ne se privait pas de convertir : 10-0.
Reprenant un peu leurs esprits et bénéficiant d’une baisse de régime des visiteurs après leur entame euphorique, les joueurs de Thuit Signol bénéficiaient d’une première pénalité leur permettant de réduire l’écart : 10-3 à la 18ème minute. Après une nouvelle pénalité, ratée cette fois, cinq minutes plus tard, ils allaient se mettre en formation de combat pour pilonner la ligne forgionne. Et à force d’essayer, ils allaient finir par y arriver à la 29ème minute, grâce à un essai, qui ne sera toutefois pas transformé : 10-8.
Continuant à garder leur emprise sur le jeu, les locaux allaient même inverser la courbe du match, prenant l’avantage à la 36ème minute grâce à un drop de leur ouvreur : 10-11. Thuit Signol revenait de loin, mais tout n’était pas fini et on était même loin d’avoir tout vu.
Malgré ce très léger déficit au score, les forgions restaient confiants à la pause. La solidarité, l’engagement et l’agressivité dont ils avaient fait preuve pouvait légitimement leur faire espérer une issue favorable.

Seconde période

Dès la reprise de la deuxième mi-temps, Alexandre Adoux ratait une pénalité à 30 mètres en face des poteaux. Mais comme il n’est pas homme à se décourager, il décidait de tenter la suivante, une minute plus tard, à 40 mètres en face. Et bien lui en prenait, puisqu’il passait celle-ci entre les barres, redonnant ainsi l’avantage à son équipe : 13-11.
Les débats s’équilibraient ensuite, entre deux équipes proposant un rugby de très bonne facture, faisant la joie des nombreux spectateurs présents. On sentait que tout pouvait basculer d’un côté ou de l’autre à tout moment. Et ce moment, ce fut l’heure de jeu. Sur une offensive des trois-quarts forgions, Alexandre Adoux, intercalé, prenait ses responsabilités, ignorait la dernière passe et concluait tout en puissance pour son deuxième essai de l’après-midi : 18-11.
Abasourdis par ce nouveau retournement de situation, les locaux ne pouvaient que réagir, mais c’était sans compter sur un adversaire qui sentait poindre le goût de la victoire. Peut-être trop parfois, puisque à la 73ème minute, un moment de relâchement permettait à Thuit Signol de recoller au score grâce à un essai non transformé : 18-16.
On a l’habitude de dire que les cinq dernières minutes sont le «  Money time  », et effectivement le public allait en avoir pour son argent. A la 75ème minute, Alexandre Adoux bénéficiait d’une pénalité en bonne position, mais, piégé par le chronomètre, il échouait. Qu’à cela ne tienne, trois minutes plus tard, pressant leurs adversaires dans leurs 22 mètres, les forgions les poussaient à la faute. Et suite à un dégagement mal géré, le ballon tombait dans l’en-but, à la grande joie de … Alexandre Adoux qui , opportuniste, inscrivait là son troisième essai de l’après-midi : 23-16. Le goût de la victoire commençait à se faire de plus en plus prononcé.
Victimes de leur tempérament, les jeunes forgions lançaient des offensives jusqu’à la dernière minute, mais les locaux, piqués au vif, profitaient d’un contre pour aller inscrire un nouvel essai. Bien qu’ayant la balle d’égalisation au bout du pied, le buteur local vendangeait la transformation de façon incompréhensible et offrait ainsi la victoire à des forgions volontaires et entreprenants.
Belle performance, donc, des forgions qui scellent d’ores et déjà les fondations de leur saison grâce à cette victoire pleine d’à-propos.

La semaine prochaine, le RCUSF sera encore en déplacement à Brionne, une équipe qui sera probablement revancharde, puisque battue lors de ses deux dernières sorties. Côté forgions, il faudra d’abord remettre les pieds sur terre, puis reproduire les mêmes performances que ce dimanche, et l’horizon devrait alors se découvrir.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.