RCUSF-RCPH

Écrit par :

|

11 janvier 2016

|

Dans :

Rugby

RCUSF – RCPH : 9 – 12

Coupables absences

A Forges les Eaux, dimanche 10 janvier 2016, RC Port du Havre bat Forges-les-Eaux 12-9 (0-9). Temps couvert. Vent faible. Terrain gras. Arbitrage de M. Louault.
Points : 3 pénalités (Adoux A.) pour Forges. 2 essais et 1 transformation pour le RCPH.
Composition de l’équipe : Fouray, Vandeputte, Sahut, Taquet, Hanin, Charleux, Dunet, Malet ©,  (m) Malin, (o) Adoux A., Orion, Lequen, De Pas, Laurent, Alix, Delarue, Dovin, Minel, Rohaut, Bric, Lebouvier C., Decagny.

En ce dimanche d’Épiphanie, le RCUSF était de retour à Camille Planelles, pour y affronter l’équipe du Port du Havre, qui les avait largement battus au match aller.

Pour une fois, les forgions entraient dans le vif du sujet dès le coup d’envoi. Sans “ round ” d’observation, ils occupaient le terrain adverse et ne tardaient pas à se voir offrir une première occasion de scorer. A la 5ème minute, des 22 mètres à gauche, Alexandre Adoux ajustait la cible et ouvrait le score pour ses couleurs : 3-0.  Restant bien dans le match, continuant à presser leurs adversaires, les forgions obtenaient une nouvelle pénalité trois minutes plus tard, ce qui permettait à leur buteur de doubler l’avantage : 6-0.

On pouvait légitimement penser que ce bon départ allait installer la domination des forgions sur ce match, d’autant qu’on sentait leurs adversaires au bord de la rupture. Mais hormis ces points marqués au pied, rien ne semblait vouloir passer.

Qu’à cela ne tienne, c’est encore le pied d’Alexandre Adoux, très bon dans l’animation du jeu, par ailleurs, qui allait permettre aux forgions de faire encore enfler le score. A la 24ème minute, des 25 mètres en face, le buteur local passait la balle entre les perches : 9-0.

Les forgions allaient alors continuer à dominer, sans toutefois se montrer dangereux. On sentait une partition maîtrisée mais toutefois entrecoupée par des pertes de contrôle voire des absences, voyant les locaux sortir du sujet. La touche notamment, était particulièrement déficiente et déficitaire, privant le RCUSF de potentiels bons ballons d’attaque.

A cinq minutes de la mi-temps, l’occasion de faire le “ break ” se proposait aux forgions, mais de 40 mètres en face, le ballon venait mourir juste sous la barre. A défaut de dominer la rencontre sans partage, les forgions avaient au moins un avantage substantiel au score au repos. Il faudrait juste rester concentré, pour faire face à une réaction adverse qui n’allait pas manquer de se produire.

Et effectivement, la seconde période allait être en très grande partie à l’avantage du RCPH. Toutefois, les meilleures occasions allaient être dans un premier temps à l’avantage des locaux. Dès la 44ème minute, Alexandre Adoux ratait la cible de peu. Puis, par deux fois, Nicolas Malin puis Brayan Decagny s’échappaient le long de la touche, mais ne pouvaient malheureusement conclure.

Et comme bien souvent, les Havrais, proches de la correctionnelle allaient réagir et inscrire un premier essai juste après l’heure de jeu. La transformation ratée permettait au RCUSF de garder un avantage certes réduit, mais suffisant : 9-5.

Il restait beaucoup de temps à tenir, on sentait les visiteurs revigorés par ce retour au score, mais le RCUSF semblait avoir les armes pour conserver cet avantage. Malheureusement, à 5 minutes de la fin, suite à une mauvaise transmission dans leur en-but, les forgions offraient un essai “ casquette ” à leurs adversaires. Transformé, cet essai donnait alors un avantage court mais certain aux havrais : 9-12.

Dans les 5 dernières minutes, les forgions allaient encore avoir une possibilité de recoller au score, mais en vain, la victoire avait choisi son camp, cruel destin !

Malgré la défaite, le RCUSF a livré une partie intéressante, porteuse d’espoir. Les forgions ont sût proposer des phases de jeu tout à fait bien construites, malgré le manque d’efficacité. Malheureusement, les trop nombreux et trop longs passages à vide ont eu raison d’eux, et comme bien souvent, face au RCPH, ce n’est pas le meilleur qui a gagné, mais celui ayant sût le mieux négocier la partie.

Dimanche prochain, les forgions auront à cœur de se rattraper devant leur public en recevant Valognes. Coup d’envoi à 15h00.

Photo de la rencontre (merci de visionner les photos via ce site. Merci)

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.