RCUSF-LISIEUX

Écrit par :

|

2 décembre 2013

|

Dans :

Rugby, Sports

Rugby : RCUSF – Lisieux : 12 – 5

Coupeurs de têtes

A Forges, dimanche 1er décembre 2013, Forges-les-Eaux bat Lisieux 12-5 (6-0). Temps couvert. Vent léger. Terrain lourd. Arbitrage de M. Chastan.
Points : 4 pénalités (Marin) pour Forges. 1 essai pour Lisieux.
Composition de l’équipe : Cordella, Picard, Lesueur E., Taquet, Minel, Malet (c), Charleux, Gaudefroy, (m) Brice, (o) Marin, Orion, Lebouvier C., Depas, Lebouvier B., Alix, Sahut, Leboucher, Rohaut, Adoux JP., Desachy, Martin, Cordonnier.

La dernière visite à Forges les Eaux de l’adversaire du jour, Lisieux, remontait au 1er avril 2012. A l’époque, au même niveau de compétition, les lexoviens venaient chercher une première place et les forgions devaient croire au miracle pour se maintenir. Il n’y en eut pas, mais cette cruelle défaite reste à ce jour le dernier revers du RCUSF à Camille Planelle.
Mais comme le chante si bien une célèbre québécoise chère au légendaire arbitre de touche forgion, il faut croire “ Que les choses ont changé, que les fleurs ont fané, Que le temps d´avant, c´était le temps d´avant ”. Bien qu’outsiders, puisque recevant le leader, les forgions ne se présentaient toutefois pas en victimes expiatoires et comptaient bien conserver leur invincibilité sur leur terrain.
Et dès le coup d’envoi, les joueurs du RCUSF investissaient le camp adverse. Avec ou sans ballon, ils maintenaient la pression sur leurs visiteurs, qui immanquablement se mettaient à la faute. Après, une première tentative ratée, Marin passait deux pénalités au 3ème et 10ème minute, une à droite et une à gauche pour faire bonne mesure et 6-0 pour le RCUSF. Puis, le reste de la première période, toujours dominée par les locaux, n’allait toutefois rien donner de plus au tableau d’affichage. Les visiteurs se sentaient pris dans un piège dont ils n’arrivaient pas à trouver la sortie, mais s’accrochant et profitant des quelques maladresses forgionnes, ils arrivaient à limiter les dégâts.
A la 32ème minute, Marin avait bien l’occasion d’aggraver le score, mais sa pénalité ne trouvait pas les poteaux. Et c’est donc sur un avantage substantiel mais toutefois minime pour le RCUSF, que la mi-temps arrivait.

Seconde période

Les forgions étaient prévenus, Lisieux était venu en leader et se devait donc de réagir pour éviter l’affront d’une défaite chez un promu. Et dès la reprise, on sentait un peu plus d’envie côté visiteurs et c’était cette fois aux locaux d’être mis sur le reculoir. Et au bout de 9 minutes, après une séquence de pilonnage de la ligne forgionne, Lisieux finissait par marquer un essai, juste conclusion de sa période de domination : 6-5.
Loin de se laisser impressionner par cette réaction, Forges reprenait le match en mains, le coaching et la fraîcheur physique aidant. Occupant le camp adverse et pressant leurs adversaires, les bleus développaient un rugby agréable, enthousiasmant pour les spectateurs, tout en résistant crânement à l’arsenal pugilistique de leurs adversaires.
A ce petit jeu, les forgions allaient à nouveau bénéficier d’occasions de corser la marque, et, comme en début de match, après un coup d’essai manqué, Marin passait deux pénalités aux 66ème et 75ème minute pour doubler le capital point de son équipe : 12-5.
Après un ultime baroud d’honneur des visiteurs qui ne donnera rien, le RCUSF pouvait savourer cette nouvelle victoire, et non des moindres, qui leur permet de pointer à la deuxième place du Groupe C, la plus haute jamais occupée dans l’histoire du club.
Dimanche prochain, pour le dernier match d’une année 2013 qui restera dans les mémoires, le RCUSF fera le long déplacement jusqu’à Coutances. Toujours sans pression, toujours dans le rôle du “ poil à gratter ” mais pas sans ambitions !

classement rcusf braysports

 

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.