RCUSF-FLAMANVILLE

Écrit par :

|

21 mars 2016

|

Dans :

Rugby

RCUSF – Flamanville : 6 – 36

La défaite en chantant

A Forges les Eaux, dimanche 20 mars 2016, Flamanville bat Forges-les-Eaux 36-6 (24-6). Temps couvert. Vent froid. Terrain sec. Excellent arbitrage de M. Capdevielle.
Points : 2 pénalités (Martin, Lesueur PE) pour Forges. 6 essais et 3 transformations pour Flamanville.
Composition de l’équipe : Fouray, Vandeputte ©, Leboucher, Taquet, Rohaut, Malet, Rion, Charleux, (m) Surinach, (o) Lesueur PE, Orion, Lebouvier C., Lequen, Delille, Martin, Duflos, Sahut, Minel, Hanin, Laboulais, Malin, Brice, Lebouvier B..

L’histoire du match Forges-Flamanville aura été, à n’en point douter, le feuilleton de la saison 2015-2016. Initialement programmé le 15 novembre 2015, le match avait été une première fois reporté au 29 novembre suite aux attentats de Paris. Un arrêté municipal empêchant la pratique du rugby au Stade Planelles avait encore eu raison de la programmation de ce match, le décalant ainsi au 13 décembre. Tout semblait alors aller pour le mieux, si le club de Flamanville n’avait alors pas demandé et obtenu un nouveau report du match pour convenances personnelles. Et c’est donc le 14 février dernier qu’aurait enfin dû avoir lieu le match …. Si la mécanique n’en avait pas décidé autrement, le bus des visiteurs tombant en panne sur l’autoroute et les faisant ainsi arriver hors délai. Quelques commissions des règlements et d’appel plus tard, le match était donc confirmé comme étant à rejouer le 20 mars. Ironie du sort, cette dernière date se plaçait le lendemain du “ Bal du Rugby ”, programmé de longue date. Coup dur pour les joueurs et dirigeants, fortement impliqués dans l’organisation des deux évènements. Une tentative d’avancer le match au 13 mars avait bien été faite auprès de l’adversaire du jour, celui-ci oubliant juste de “ renvoyer l’ascenseur ” par rapport au report du mois de décembre.

Qu’à cela ne tienne, le match se jouerait bien, avec les moyens du bord. Que dire du déroulement du match, que les visiteurs étaient plus forts, plus jeunes et plus rapides ? Effectivement, en première période, les visiteurs inscrivaient 4 essais, mais sans vraiment montrer grand-chose. Un rugby plutôt insipide, joué sans passion, stéréotypé et basé essentiellement sur les performances individuelles. En résumé, pas de quoi faire vibrer un public venu nombreux, sur le “ rebond ” du bal de la veille.

Côté forgions, les moyens étaient évidemment moindres, mais l’enthousiasme, la ferveur et le panache étaient de sortie. Ne baissant jamais les bras, les locaux inscrivaient deux pénalités, par Pierre Martin de 45 mètres et par Pierre-Eugène Lesueur des 35 mètres en coin, ce qui leur permettait de sauver l’honneur de façon plus que justifiée. Au repos, le score de 24-6 ne reflétait pas l’investissement des deux équipes.

En seconde période, les forgions allaient se montrer toujours aussi volontaires, emmenés par leur Capitaine Jean Vandeputte, le Guirado local, par la troisième ligne de “ désosseurs ” Laboulais-Rion-Charleux et renforcés par la rentrée de la “ force de frappe ” du duo Martial Hanin et Freddy Minel.

P1173914Chez les trois-quarts, on remarquait aussi la performance du “ petit gaulois ” Vincent Lequen et la très bonne première titularisation de Maxime Delille. Pour compléter le tout, les deux compères emblématiques Rodolphe Brice et Laurent Malet allait se montrer d’une efficacité diaboliquement pragmatique.

Pour l’anecdote, les visiteurs allaient encore inscrire deux essais à ne pas faire se lever les foules et les forgions allaient encore jusqu’à la dernière seconde continuer à pilonner les lignes adverses avec enthousiasme et solidarité. Au final, le score peut apparaître lourd (36-6) mais le vainqueur moral du jour n’est peut-être pas celui que l’on croit.

Dans deux semaines, les forgions iront jouer le dernier match de la phase régulière à Thuit Signol, à l’ombre du siège du Comité de Normandie de rugby. Il s’agira de terminer en beauté face à une équipe ne les ayant battu que d’un tout petit point au match aller.


Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.