RCUSF-ALENCON

Écrit par :

|

23 septembre 2013

|

Dans :

Rugby

Rugby : RCUSF – Alençon : 24 – 3

Victoire par K.O.

A Forges, dimanche 22 septembre 2013, Forges-les-Eaux bat Alençon 24-3 (14-3). Temps couvert. Vent léger. Terrain souple. Arbitrage de M. Anfrye.
Points : 3 essais (Domont, Depas, Marin), 1 pénalité et 3 transformations (Marin) pour Forges. 1 pénalité pour Alençon.
Composition de l’équipe : Cordella, Picard, Leboucher, Taquet, Hanin, Malet (c), Cordonnier, Charleux, (m) Brice, (o) Marin, Adoux A., Domont, Depas, Desport, Alix, Sahut, Dovin, Minel, Adoux, Desachy, Orion, Simon.

A l’entame de ce premier match de la saison, les données étaient claires, d’un côté Alençon, potentiellement promu en groupe B la saison dernière, mais ayant refusé la montée et de l’autre, le RCUSF, fraîchement promu en groupe C . Il n’y avait donc pas photo sur le papier et les forgions allaient donc devoir faire prévaloir l’avantage du terrain et faire preuve de combativité.
Et rapidement, tout allait se dérouler au mieux, puisque dès la 3ème minute, suite à une mêlée, Marin lançait Desport plein champ, qui perforait toute la défense, trouvait Depas en soutien, qui servait Domont, pour le premier essai forgion . Marin transformait en coin et Forges donnait le tempo : 7-0.
On pensait alors que Alençon allait réagir, faisant valoir son expérience à ce niveau, mais malgré une énorme carence en touche, les forgions géraient le match, imposant à leur adversaire de féroces séances de combat. Les buteurs des deux équipes avaient chacun leur tour l’occasion de faire évoluer le score, mais les poteaux se refusaient à leurs tentatives . Toutefois, à la 24ème minute, à force de tenter, Alençon réduisait le score sur une pénalité : 7-3.
Laissant toujours passer l’orage, mais ne s’en laissant pas compter, les forgions restaient concentrés sur leur sujet, sentant bien la bonne opération venir. A la 37ème minute, sur un des rares ballons volés en touche, Brice servait Marin qui embarquait toute la défense par une feinte de passe et prenait l’intervalle. Il trouvait ensuite Depas au relais qui accélérait pour finir entre les poteaux pour le deuxième essai forgion . Marin transformait et Forges faisait le break : 14-3.
Le repos arrivait donc avec un avantage substantiel pour les locaux. Il leur suffisait maintenant de gérer ce score, sachant parfaitement que leur adversaire se devaient de réagir au plus vite.

Seconde période

Les visiteurs prenaient donc les choses en mains en seconde période, mais cela n’empêchait pas le RCUSF de se créer des occasions par Marin, d’abord sur un drop à la 41ème minute puis par une pénalité frappant le poteau 2 minutes plus tard.
Allait alors s’installer une longue phase de domination des visiteurs, occupant les 22 mètres forgions pendant de longues minutes. Les forgions allaient y opposer une défense agressive, parfois mal interprétée par l’arbitre, et leur occasionnant de nombreuses sanctions.
Toutefois, à force se s’user dans les phases de combat, les alençonnais décidaient de changer de tactique, essayant de contourner la défense locale. Mal leur en prenait, puisque Marin, sentant bien le coup, interceptait la balle et partait pour une course de 80 mètres, terminant sa course entre les poteaux pour un essai mettant l’adversaire K.O. . Transformé, cet essai portait le score à 21-3, bonus offensif à la clé.
Les visiteurs repartaient alors à l’attaque, voulant sauver ce qui pouvait encore l’être, mais on sentait que le moral n’y était plus. Ils auraient pût jouer des heures encore qu’ils n’auraient pas marqué le moindre point.
Au contraire, à l’issue d’une ultime incursion dans le camp adverse, Forges bénéficiait d’une pénalité que Marin transformait, donnant encore un peu plus d’ampleur au score final : 24-3.
Même si on pouvait légitimement en douter, les forgions se sont donc montrés prêts à affronter les joutes du groupe C, justifiant ainsi leur titre de Champion de Normandie. Le plus positif dans l’histoire est que malgré la large victoire, de nombreux points restent défaillants et donneront lieu à de longues séances de travail lors des entraînements.

Prochaine étape, Dimanche prochain chez les voisins de Eu . Ceux-ci, relégués du groupe B et défaits lors de la première journée par l’autre promu Thuit-Signol auront à cœur de se racheter devant leur public . Les forgions sont prévenus.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.