RCUSF-ALENCON

Écrit par :

|

13 octobre 2014

|

Dans :

Rugby

RCUSF – Alençon : 10 – 16

Rassurant malgré tout

A Forges, dimanche 12 octobre 2014, Alençon bat Forges-les-Eaux 16-10 (3-0). Temps couvert. Vent fort. Terrain souple. Arbitrage de M. Anfrye.
Points : 1 essai (Alix), 1 pénalité et 1 transformation (Adoux A.) pour Forges. 2 essais et 2 pénalités pour Alençon.
Composition de l’équipe : Fouray, Gombart, Lesueur E., Dovin, Taquet, Vandeputte, Lafitte, Malet ©, (m) Brice, (o) Lesueur PE., Martin, Alix, Lebouvier C., Laurent, Adoux A., Charleux, Leboucher, Sahut, Dunet, Cordonnier, Lebouvier B., Buquet.

Après la sortie mitigée de la semaine précédente, soldée par une défaite à Brionne, les forgions revenaient sur leur terrain pour y accueillir l’un des favoris du groupe, Alençon. Les visiteurs du jour, cueillis à froid la saison précédente et défait à Camille Planelles dès la première journée se présentaient avec un certain esprit de revanche.

D’entrée, les Alençonnais prenaient possession du ballon et occupaient le camp forgion. Mais les locaux, bien organisés en défense, ne lâchaient pas un pouce de terrain. Tout juste étaient-ils poussés à la faute par la pression adverse, permettant à Alençon de bénéficier de pénalités. Si la première était ratée, la seconde était la bonne et permettait aux visiteurs d’ouvrir le score à la 9ème minute : 0-3.
Après cette ouverture du score, l’étreinte se desserrant, les forgions commençaient à remettre la main sur le ballon et se procurer quelques occasions. Malheureusement, le peu de munitions qui leur étaient offertes n’étaient pas converties en points.
Au niveau de la manière, par contre, on retrouvait un RCUSF des grands jours, malheureusement, en face, Alençon tenait bien son rang de favori. Malgré les tentatives et les temps de jeu multipliés, le score n’arrivait pas à évoluer. Le rugby était de belle facture de part et d’autre, à la grande joie d’un public toujours aussi nombreux et passionné.
Finalement, le repos était atteint sur le plus petit avantage possible en faveur des visiteurs. Rien de gagné d’un côté ni de perdu de l’autre, tout allait se jouer sur la fraîcheur tant physique que mentale et sur la réussite.

Seconde période

Très vite après la reprise, comme ils l’avaient fait en première mi-temps, les Alençonnais bénéficiaient d’une pénalité en bonne position, que leur buteur ne se faisait pas prier pour convertir, doublant ainsi l’avantage pour ses couleurs : 0-6.
Les forgions avaient ensuite très vite l’opportunité de revenir au score, mais leur buteur, Alexandre Adoux échouait une nouvelle fois. Mais à force de presser leur adversaire, les forgions finissaient par obtenir une pénalité en position idéale, que leur buteur ne pouvait que convertir : 3-6 à la 53ème minute.
Malheureusement, rendant coup pour coup, les visiteurs allaient bien vite annuler cette réduction du score. A la 56ème minute, suite à une très bonne inspiration de leur demi de mêlée, jouant au pied dans le dos de la défense, les Alençonnais inscrivaient un essai opportuniste, profitant bien de la désorganisation de la défense forgionne. L’essai n’était pas transformé, mais Alençon prenait un avantage substantiel : 3-11.
Trois minutes plus tard, encore une occasion de réduire le score pour le buteur local, mais encore raté. Et pendant de longues minutes, on allait attendre que la situation se décante. Les forgions faisaient montre d’envie et d’abnégation, malgré les changements qui ne désorganisaient pas la machine bien huilée.
Et au bout du bout, croyait-on, une action bien menée, faisant participer avants et trois-quarts dans les deux axes du terrain, permettait à Baptiste Buquet de faire la différence sur sa vitesse, puis de servir au final François Alix qui, bien que plaqué, marquait en deux temps un essai amplement mérité. Alexandre Adoux transformait en coin, et le RCUSF revenait à un tout petit point : 10-11.
Volonté de bien faire ou envie de ne rien regretter, les forgions décidaient, sur le coup d’envoi suivant, de profiter des dernières minutes d’arrêt de jeu pour tenter d’aller chercher la victoire. Malheureusement pour eux, la tâche était trop ardue, et non seulement ils n’allaient pas y parvenir, mais il allaient encaisser un ultime essai de raccroc. Le buteur alençonnais avait toutefois la bonne idée de rater la transformation, offrant ainsi au RCUSF un point de bonus défensif amplement mérité. Score final : 10-16.
Rassurés sur la manière, malgré la défaite, les forgions vont maintenant entrer dans une mini-trève, le championnat ne reprenant pour eux que le 9 novembre avec un déplacement au Havre. En attendant, il va falloir s’entraîner au mieux afin de continuer à progresser et surtout pérenniser le bilan après ces quatre premières rencontres.

Deux victoires pour deux défaites, avec deux déplacements et deux matches à domicile, c’est le minimum que l’on pouvait espérer. Rien n’est joué mais le décor est maintenant planté. Comme prévu, la saison sera difficile et donc passionnante, tout restant possible, tant dans le meilleur que dans le pire. Aux forgions d’en faire ce qu’ils en auront décidé.

A voir également: https://braysports.fr/le-rcusf-fete-ses-10ans-14614/

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.