RCUS FORGES-ELBEUF

Écrit par :

|

8 février 2016

|

Dans :

Rugby

RCUSF – Elbeuf : 14 – 34

Pas autant d’écart que ça …

A Forges les Eaux, dimanche 7 février 2016, Elbeuf bat Forges-les-Eaux 34-14 (22-5). Temps couvert. Vent fort. Terrain gras. Arbitrage de M. Gréco.
Points : 1 essai (Malin) et 3 pénalités (Lesueur PE) pour Forges. 5 essais, 3 transformations et 1 pénalité pour Elbeuf.

Composition de l’équipe : Sahut, Vandeputte, Lesueur E., Taquet, Hanin, Malet ©, Lebouvier C., Charleux, (m) Malin, (o) Lesueur PE, Lebouvier B., Lequen, De Pas, Laurent, Martin, Borgoo, Fouray, Leboucher, Rohaut, Rion, Surinach, Laboulais.

Pour la réception du leader Elbeuf, les bleus de Forges, une fois n’est pas coutume, évoluaient en rouge, laissant leurs visiteurs du jour évoluer avec leurs couleurs habituelles.

Très rapidement, la machine elbeuvienne se mettait en route et dès la 8ème minute, inscrivait un essai collectif face à des forgions surpris, mais pas déstabilisés pour autant : 0-5.
Aussitôt, comme galvanisés par ce coup du sort, les forgions se lançaient dans des offensives à tout va, débordant leurs adversaires par leur vitesse d’exécution et leur engagement. Au bout de l’action,  c’est Nicolas Malin qui inscrivait un essai, permettant au RCUSF d’égaliser : 5-5.
Le jeu allait ensuite s’équilibrer territorialement, avec toutefois un léger avantage à Elbeuf au niveau de la possession. Les forgions, accrocheurs en défense, à l’image d’un Etienne De Pas, au four et au moulin, bataillaient pour retarder l’échéance.
Hélas, à la 23ème minute, les leaders arrivaient à se jouer de la défense forgionne pour inscrire un nouvel essai, confirmé trois minutes plus tard par une pénalité : 5-15. Dans les arrêts de jeu de la première période, Elbeuf inscrivait un troisième essai, leur permettant de virer à la pause avec un avantage conséquent : 5-22.

Au repos, les forgions rassemblaient leurs forces, après ce premier acte d’une haute intensité, mais bien conscients que tout cela n’avait pas été non plus une partie de plaisir pour leurs adversaires.

2ème période
Et les forgions, avec un supplément d’âme, solidaires, courageux, batailleurs, allaient bien recommencer la seconde période. Une minute après la reprise, Pierre-Eugène Lesueur bénéficiait d’une pénalité qu’il convertissait en points sans trembler : 8-22.
Après une période de domination, les forgions bénéficiaient d’une nouvelle opportunité à la 50ème minute, que leur buteur transformait en points à nouveau : 11-22.
Mais on n’est pas leader du championnat par hasard, et, après avoir laissé passer l’orage, les Elbeuviens inscrivaient un nouvel essai, arrachant par la même occasion le bonus offensif : 11-29.
Absolument pas démotivés par la tournure des évènements, les joueurs du RCUSF, après un coaching massif, repartaient à l’attaque de la forteresse adverse, faisant preuve d’une solidarité et d’un engagement hors du commun. S’ils n’étaient au final récompensés que par une pénalité de Pierre-Eugène Lesueur, ils n’en avaient pas moins fait battre le cœur de leurs nombreux supporters : 14-29.
Dans le final, pour l’anecdote, les visiteurs allaient inscrire un dernier essai, donnant un peu trop d’ampleur au score, étant donné le déroulement des débats. Vingt points d’écart, les forgions ne méritaient pas ça, même si cet écart ne reflète pas lui-même l’écart au classement entre les deux formations.

Poursuivant son parcours du combattant, le RCUSF recevra dimanche prochain, pour la fête des amoureux, le dauphin au classement du COR Elbeuf, à savoir le ROC Flamanville. Emotions garanties.


 

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.