RCPH-RCUSF

Écrit par :

|

21 septembre 2015

|

Dans :

Rugby

RCPH – RCUSF : 30 – 0

Faux départ

Au Havre, dimanche 20 septembre 2015, le RCPH bat Forges-les-Eaux 30-0 (20-0). Beau temps. Vent faible. Terrain sec. Arbitrage de M. Thélamon.
Points : 5 essais, 1 transformation et 1 pénalité pour le RCPH.

Composition de l’équipe : Fouray, Vandeputte, Lesueur E., Taquet, Hanin, Buquet, Lebouvier C., Malet ©, (m) Lesueur PE, (o) Martin, Orion, De Pas, Desport, Decagny, Alix, Dunet, Laboulais J., Brice, Lebouvier B., Surinach.

En proie à des problèmes d’effectif, entre les joueurs partis, ceux pas (encore) revenus, les retards administratifs ou les blessures, le RCUSF ne se déplaçait pas, dimanche, avec les faveurs des pronostics. Pourtant lors des deux dernières saisons, les visites des forgions au Havre s’étaient soldées par autant de victoires.

D’entrée, les visiteurs étaient mis sous pression par une équipe locale très puissante et s’appuyant sur le jeu au pied de leur demi d’ouverture. Très vite, les forgions se mettaient à la faute et permettaient à leurs adversaires d’ouvrir le score sur une pénalité dès la 2ème minute : 3-0.

P9203507Ensuite, l’orage passé, les débats allaient un peu s’équilibrer, l’essentiel du jeu se déroulant au centre du terrain. Pas de domination territoriale, mais on sentait toutefois que la domination des locaux dans l’impact mettait à mal la résistance, en outre exemplaire, des forgions. Le RCUSF avait bien quelques ballons à jouer, mais ceux-ci finissaient immanquablement au bénéfice de leurs adversaires, par manque de soutien, de cohésion, par mauvais choix ou maladresse.

En déficit de possession et d’occupation, les forgions allaient logiquement finir par encaisser des points, même si les maladresses et les imperfections des locaux ne faisait que retarder l’échéance. En dix minutes, en fin de première mi-temps, le RCUSF allait encaisser 3 essais, donnant alors au score une ampleur exponentielle et sonnant ainsi le glas de leurs espoirs. A repos, le score était bien lourd : 20-0.

Restait alors à sauver ce qui pouvait encore l’être : l’honneur. Pour cela, il faudrait plus de liant, plus d’implication, plus d’impact et à défaut d’avoir sût gagner, il faudrait savoir perdre en équipe.

Mais bien vite, les locaux allaient remettre la main sur le match. Moins de dix minutes après la reprise, ils renforçaient un bonus offensif déjà acquis, par un quatrième essai : 25-0.

Comme en première période, les débats allaient alors s’équilibrer, le jeu devenant plus brouillon et, la fatigue aidant, les impacts se faisant moins rudes. Le demi d’ouverture local rendait également la tâche de son équipe moins aisée, en abusant de ce qui avait été une arme fatale jusqu’alors : son jeu au pied. Malheureusement, malgré la kyrielle de ballons rendus, les forgions ne parvenaient pas à franchir la défense adverse.

L’usure aidant, les locaux allaient solder le score par un ultime essai à dix minutes du terme. Les forgions, toujours en quête d’un honneur sauf, allaient leur opposer leur courage et leur abnégation pour tenter de réduire le score, mais rien n’y ferait. Score final : 30-0.

La défaite est rude et cruelle pour le RCUSF, mais, au-delà des points encaissés, le plus inquiétant est que le forgions ne se soient jamais mis en position de pouvoir inscrire le moindre point. Fort heureusement, contrairement à l’athlétisme, en Rugby, le faux départ n’est pas éliminatoire.

Les manques et les défauts sont identifiés, reste maintenant à redoubler de travail à l’entraînement pour les corriger et rebondir, dès la semaine prochaine, pour un long déplacement à Valognes, club promu mais non moins ambitieux.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.