MARTIN FOURCADE TIRE SA RÉVÉRENCE

Écrit par :

|

19 mars 2020

|

Dans :

Autres, Sports

Martin Fourcade tire sa révérence

BIATHLON

Les légendes sont éternelles mais les sportifs en activité doivent toujours finir par raccrocher. Martin Fourcade l’a annoncé, il est désormais un ancien sportif professionnel et a définitivement laissé une empreinte sur le cirque blanc et le sport international. Il est parti sur une victoire en Coupe du Monde et il était presque impensable que ce ne soit pas le cas. 

PHOTO Marjonbesteman, licence Pixabay
Le biathlon dit au revoir à une légende

Des adieux en terres scandinaves
Dans une fin de saison contrariée par les évènements que vous connaissez, la dernière étape encore autorisée du calendrier de la Coupe du Monde de biathlon s’arrêtait en Finlande, non loin de chez les frères Boe et dans un univers vide de sens, à huis clos. Le sprint du jeudi 12 mars voyait Johannes Boe lever les bras et surtout, prendre de l’avance au classement du gros globe pour le classement général, devant un Martin Fourcade “seulement” deuxième de l’évènement. Ce dernier en profitait dès le lendemain, pour annoncer sa future retraite à l’issue de la poursuite qui sera disputée le jour suivant, le samedi 14.  

Si un dernier gros globe de cristal lui échappera, le Catalan part finalement à 31 ans, sur une dernière victoire. Lors de la poursuite, il a profité des erreurs de Boe pour revenir sur lui et surclasser la moindre concurrence comme il l’a si souvent fait durant sa carrière. Derrière lui, Quentin Fillon Maillet et Emilien Jacquelin réglaient le cadet des frères norvégiens pour signer un énième triplé français. Majestueux. Dans le même temps, la troisième place de Jacquelin lui offrait le globe de la spécialité, une première dans sa jeune carrière.

Acclamé par les équipes de la fédération internationale et par l’ensemble de ses pairs, Martin Fourcade était hissé en héros. Une place qu’il mérite amplement.

Une carrière exceptionnelle 
Les chiffres sont presque dérisoires. Tout fan de sport sait qui est Martin Fourcade et ce qu’il représente au sein du cirque blanc. 33 globes de coupe du Monde remportés dont 7 gros globes, 83 victoires en Coupe du Monde, 13 en championnat du Monde et 7 médailles aux Jeux Olympiques dont 5 en or. C’est simple, seul la légende Ole Einar Bjoerndalen fait mieux avec toutefois, plus de saisons en activité. 

PHOTO par Skeeze, licence Pixabay – Fourcade aura privé bon nombre de concurrents de victoires

C’est cette légende et Raphaël Poirée, dont il a repris le flambeau français qui l’a poussé à devenir celui qu’il est devenu. Si fort sur les skis, il était même prêt à concourir sur des épreuves de ski de fond lors de la saison 2014-2015, avant qu’il ne soit diagnostiqué atteint de la mononucléose.  Mais son aura s’est aussi développée grâce à ses actions en dehors des compétitions…

Un personnage respecté 
Martin Fourcade n’a jamais hésité à monter au créneau pour défendre les causes qui lui étaient et sont toujours chères. Il a été souvent érigé en héraut lorsqu’il s’agissait de combattre le dopage, au grand damne des Russes et notamment de Loginov, peu recommandable sur le sujet. Son sens des responsabilités l’a poussé à diriger la commission des athlètes pour les Jeux Olympiques de 2024 qui auront lieu à Paris. Avec de telles actions reconnus par les plus grands et notamment Tony Estanguet, directeur du comité d’organisation de ces mêmes Jeux, beaucoup pensent que Fourcade a l’étoffe d’un futur Ministre des Sports. 

Côté sport, il a toujours eu besoin de contrôler les choses qui s’offraient à lui. Il n’a jamais rien laissé au hasard et c’est principalement ce qui a fait sa force. S’il avait quelques moyens de se concentrer avant les courses et lors des voyages au sein de l’équipe de France, il n’est pas superstitieux au point de certains. Il avait avoué avoir une paire de chaussettes favorite, bien qu’il ne l’utilise pas à chaque course. Cependant, suivre sa routine avant chaque course, au niveau de l’alimentation, de l’échauffement, de la préparation de son matériel, c’est ce que tout grand champion vous expliquera. Une telle rigueur lui a apporté son lot de certitudes et certains se servent de cet argument pour lui nourrir de futures ambitions… 

Des hommages unanimes 
Le monde des sports d’hiver a bien évidemment salué le départ de son champion. Les mots de Johannes Boe, nouvelle star sans partage de sa discipline rappellent ceux de Fourcade au départ de Bjoerndalen. Les plus grands champions français ont également salué la carrière et la personnalité du Pyrénéen, de Thibaut Pinot à Teddy Riner. 

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.