GRANDE SYNTHE-RCUSF

Écrit par :

|

12 mai 2014

|

Dans :

Rugby, Sports

Rugby : RCUSF – Grande Synthe : 6 – 42

Trop haut !

A Etaples, dimanche 11 mai 2014, Grande Synthe bat Forges-les-Eaux 42-6 (13-6). Temps ensoleillé. Vent fort. Terrain souple. Arbitrage de M. Staes (IDF).
Points : 2 pénalités (Marin) pour Forges. 7 essais, 1 pénalité et 2 transformations pour Grande Synthe.
Composition de l’équipe : Sahut, Charleux, Lesueur E., Minel, Dovin, Malet ©, Cordonnier, Gaudefroy, (m) Brice, (o) Marin, Adoux A., De Pas, Lebouvier C., Martin, Alix, Petit, Fouray, Leboucher, Rohaut, Lebouvier B., Simon, Bric, Vandeputte.

Pour le premier tour du championnat de France de 2ème série, le RCUSF avait fort à faire, puisque les forgions se trouvaient opposés à l’Olympique Grande Synthe, équipe du Comité des Flandres et de la région Nord-Pas de Calais. La particularité de l’adversaire du jour, aussi étrange que cela puisse paraître, est d’avoir évolué à un niveau (voire deux) au-dessus du RCUSF au cours de la saison régulière. Opposition déséquilibrée, mais validée par la FFR et acceptée par le Comité de Normandie, alors en route pour la mission grande synthe rcusf braysportsimpossible !
Très vite, on allait comprendre de quoi allait se faire le match. Puissants et bien organisés, les nordistes imposaient des séances de mauls pénétrant, l’arme fatale ( ?), à des forgions courageux mais débordés. Dès la 3ème minute, ils franchissaient la ligne tout en puissance et ouvraient le score : 5-0.
Loin de se démunir, les forgions se remettaient de cette première déconvenue et contraient avec cœur la puissance de leurs adversaires. Trois minutes après l’ouverture du score, ils bénéficiaient d’une pénalité que Marin convertissait, redonnant des couleurs à son équipe : 5-3.
Forges avait même la possibilité de prendre l’avantage quatre minutes plus tard, mais le vent capricieux faisait échouer la tentative. Mis en difficulté par la défense accrocheuse des normands, les nordistes en étaient réduits à prendre les points qui se proposaient à eux. A la 22ème minute, leur buteur convertissait une pénalité en bonne position pour redonner de l’ampleur au score : 8-3.
Mais les forgions, toujours aussi volontaires, ne laissaient pas leur part au chat. A l’image d’un excellent Clément Cordonnier, omniprésent et assurément le futur leader de la jeune garde forgionne dans les années à venir. A la demi-heure de jeu, Marin passait une nouvelle pénalité et ramenait son équipe à 2 points : 8-6.
Sentant le piège, les joueurs de Grande Synthe passaient alors la vitesse supérieure, inscrivant un nouvel essai juste dans la foulée de la réduction du score forgionne : 13-6. S’arc-boutant en défense, les joueurs du RCUSF allaient alors défendre leur ligne avec acharnement, y laissant quelquefois quelques plumes.
A la mi-temps, rien n’était joué, et le score ne reflétait surtout pas la différence de niveau des deux équipes. Le RCUSF se devait de continuer à résister pour rester dans la course.

Seconde période

Malheureusement, la seconde période allait être d’une toute autre facture. Métronomes et pragmatiques, les joueurs de l’OGS allaient réduire à néant les espoirs des forgions en marquant toutes les huit minutes, sans génie ni spectacle, mais avec beaucoup d’efficacité.
Handicapés par un vent défavorable et devenu plus violent, les Normands étaient incapables de se dégager et offraient systématiquement à leurs adversaires des ballons de relance qui finissaient immanquablement dans l’en-but. Le score enflait alors régulièrement jusqu’à passer les quarante points à l’ultime minute.
Les forgions, bien que dominés, n’en fermèrent pas toutefois le jeu pour autant, tentant jusqu ‘au bout, avec leurs moyens de sauver un honneur déjà bien grand d’avoir tenu la dragée haute face un adversaire d’un tel calibre.
Malgré l’élimination prématurée, le RCUSF peut être fier d’avoir participé au Championnat de France pour la deuxième fois consécutive, ce qui n’est pas une mince affaire pour un club qui fêtera ses 10 ans en octobre prochain.
Et pour ne rien gâcher, en parallèle de l’événement sportif, les bénévoles du RCUSF ont organisé avec brio le loto à Gaillefontaine, avec un succès considérable pendant tout le week-end. Parce que forgions ! !

 

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.