FOOTBALL CLUB NEUFCHATEL

Écrit par :

|

15 décembre 2014

|

Dans :

Football, Sports

Bilan à la trève

Vers une saison exceptionnelle?

L’heure des bilans a sonné, et le premier à se prêter au jeu sera Thierry Renaux le coach des équipes seniors A (PH) et U18 du FCN, il nous parle de sa première partie de saison, avec ses satisfactions et ses déceptions.(62) (Copier)Parles nous de la première partie de championnat.

Nous avons fait une très bonne première partie de saison, les seniors A sont deuxième avec Offranville , 11 matchs 33 points et seulement 1 point de retard sur Eu, mais nous recevrons les deux clubs chez nous au retour, donc tout est encore possible. Pour la B , 11 matchs , 11 victoires et 7 points d ‘ avance sur le second du classement , un parcours parfait à la trêve, et nos 18 ans sont premier avec Dieppe que nous recevrons aussi au match retour.

Les objectifs pour la 2ème phase du championnat.
Pour la fin de saison , nous allons tout faire pour que la B et les 18 ans montent. Pour la A, le podium et si nous sommes sérieux pendant cette longue trêve , nous pouvons créer une bonne surprise dans ce championnat.

Sur cette première phase, quels sont tes satisfactions et déceptions?
La grosse satisfaction , c’est le nombre de joueurs présents aux entraînements (les résultats d’ ensemble le prouve) par contre ma grosse déception , c’est notre parcours lamentable en coupe de France et en coupe de Normandie (peut être pour un bien pour le championnat).

Y a t il des arrivés et départ à la trève?
Concernant les arrivées , je vais essayer de trouver 1 ou 2 joueurs de plus mais le plus important , c’ est déjà de garder tous mes joueurs avec leur sérieux et la même envie que nous avions en 2014

ph gb

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.