FLERS-RCUSF

Écrit par :

|

20 avril 2015

|

Dans :

Rugby, Sports

Flers – RCUSF : 32 – 10

De l’espoir malgré le score

A Flers, dimanche 19 avril 2015, Flers bat Forges-les-Eaux 32-10 (17-3). Beau temps. Vent fort. Terrain sec. Arbitrage de M. Enée.
Points : 1 essai (Simon), 1 pénalité (Alix) et 1 transformation (Martin P.) pour Forges. 5 essais, 1 pénalité et 2 transformations pour Flers.
Composition de l’équipe : Fouray, Charleux, Lesueur E., Dovin, Taquet, Malet ©, Dunet, Gaudefroy, (m) Brice, (o) Martin P., Decagny, De Pas, Orion, Laurent, Alix, Cordella, Sahut, Minel, Morel C., Fossé, Lebouvier B., Simon.

Pour la deuxième fois de la saison, le RCUSF se déplaçait à Flers, cette fois pour un match de barrage n’ayant pour seul intérêt que de décider de l’adversaire qui leur serait opposé pour le premier tour du Championnat de France.

Avec une équipe fortement remaniée par rapport à leurs dernières sorties, les forgions attaquaient la rencontre avec le vent dans le dos, voulant ainsi contenir leurs adversaires dans leur camp lors de la première période. Mais les locaux, jouant bien avec le vent, parvenaient quand même à occuper le camp adverse et imposer leur jeu. Après un premier quart d’heure d’observation et de mise en place, ils finissaient par trouver l’ouverture et inscrire un premier essai : 5-0.
Encore six minutes et ils doublaient la mise, concrétisant ainsi leur domination : 10-0. Le décor était planté, restait maintenant aux forgions à réagir. Mettant la main sur le ballon, parvenant tant bien que mal à le conserver, le RCUSF se mettait alors à occuper le camp adverse, pour réduire le score et revenir dans le match.
Hélas, de trop nombreuses maladresses ou mauvais choix les empêchaient de conclure des situations pourtant plus que favorables. Au final ils finissaient par inscrire une pénalité par l’intermédiaire d’Alix, ce qui était bien peu payé en regard de l’investissement.
Et au contraire, comme c’est souvent le cas, à peine deux minutes après la réduction du score forgionne, ce sont les locaux qui allaient inscrire un nouvel essai, donnant encore bien des regrets supplémentaires au RCUSF. A la mi-temps, le score était de 17-3.

Seconde période
Le début de la seconde période allait un peu ressembler à celui de la première, les Flériens, cette fois appuyés par le vent, parvenant à scorer par deux fois aux 47èmes et 58èmes minutes. Après une heure de jeu, la cause était entendue : 29-3 pour Flers.
Loin de se décourager, les forgions se remettaient en ordre de marche, pour tenter d’aller sauver l’honneur et montrer que leur saison n’était pas le fait du hasard ni de la chance.
Mais les mauvaises inspirations, la trop grande précipitation, les erreurs tactiques, les maladresses et la malchance parfois, ne leur permettaient pas de convertir leur domination en points.
Paradoxe du sport, c’est sur une erreur adverse, que les forgions, grâce à Hugues Simon, allaient parvenir à inscrire enfin un essai à l’ultime minute du temps réglementaire. Pierre Martin transformait et Forges réduisait un peu l’écart : 29-10.
A l’ultime minute des arrêts de jeu, toujours dans une symbolique forte, le buteur local, dénommé lui aussi Pierre Martin ( !) passait une pénalité qui voyait le ballon frapper les deux poteaux avant de rentrer … c’était le jour de Flers !!

Maintenant, les forgions ont trois semaines pour préparer leur premier tour de Championnat de France, face à un club du comité des Flandres (Picardie – Nord – Pas de Calais), le 10 mai sur un terrain qui reste à définir. Tout est possible dans ces matches à élimination directe, surtout si le RCUSF est capable de mettre de l’efficacité dans un jeu plutôt bien en place.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.