EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°4

Écrit par :

|

21 mars 2020

|

Dans :

Football

ES PLATEAU FOUCARMONT REALCAMP

Franck URBANIAK

Soutenez BRAYSPORTS, votre média sports 100% gratuit

Durant cette période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette 4ème interview ( par mail ) , nous avons rencontré Franck URBANIAK, entraineur de L’ES PLATEAU FOUCARMONT REALCAMP

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

Bonjour Franck, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Franck Urbaniak, 52 ans, j’habite Abbeville et j’ai 3 filles. Je suis responsable du service événementiel à la mairie d’Abbeville.

Comment vis-tu cette période de « COVID-19 » ?
Comme la majorité des français, je suis confiné chez moi. J’en profite pour faire des choses que je n’ai pas toujours le temps de faire habituellement dû à mon emploi du temps chargé.

Quel a été ton parcours de foot?
J’ai commencé à l’âge de 7 ans à l’olympique de Saint-Quentin en tant qu’attaquant puis suite à un grave accident j’ai repris l’activité en tant que gardien. J’ai ensuite été sélectionné en équipe de Picardie puis repéré par différents clubs professionnels et j’ai finalement signé au SC ABBEVILLE. Là j’ai eu la chance de jouer avec l’équipe professionnelle en 2ème division ( Ligue 2 actuellement ) .
J’ai ensuite signé en 3ème division à Arques puis Roanne aussi en 3ème division. J’ai terminé ma carrière sur Abbeville où le club était redescendu en promotion d’honneur et j’y ai joué jusqu’à la remontée en Nationale 3.

Tout au long de ma carrière, depuis l’âge de 14 ans, j’ai entraîné les jeunes. J’ai commencé à entraîner les séniors à l’ES HARONDEL pendant 4 ans, puis à l’AS GAMACHES pendant 3 ans et maintenant j’entraîne à l’ES PLATEAU.

Depuis combien de temps es-tu à l’ES PLATEAU et pourquoi être venu ici ?
Je suis arrivé au club par l’intermédiaire de Romain DENIZOT joueur que j’avais eu  par le passé à Abbeville. Aujourd’hui je suis dans ma 5ème saison.

On ne sait pas encore si on va pouvoir terminer la saison, peux-tu nous tirer un bilan de cette première partie de saison ?
Nous avons réalisé un très bon début de saison avec un beau parcours en coupe de France et un bon début de championnat avec notre première défaite juste avant la trêve hivernale.
J’ai une équipe jeune qui progresse vite mais la multiplication des remises de matches et les conditions pas toujours favorables d’entraînement rendent difficile le travail d’entraîneur.

Seras-tu toujours à la tête de l’ESPRF la saison prochaine ?
Il est encore trop tôt pour le dire vu le contexte actuel. Aujourd’hui j’ai différentes sollicitations mais je n’ai pas encore pris de décision car je suis bien à l’ESPRF même si 5 ans dans le même club en tant qu’entraîneur  n’est pas habituel pour moi.

L’équipe fanion est très jeune,que manque t-il, à ton avis, pour que l’équipe franchise un palier ?
Evidemment il manque à mes joueurs un peu d’expérience mais ce qui nous porte préjudice c’est le manque d’efficacité devant le but.
Si l’ensemble des joueurs reste au club c’est une équipe qui fera parler d’elle en Normandie d’ici 3 ou 4 ans.

Comment se dessine l’avenir et l’horizon du club ?
Avec la fusion, le club a passé un cap. Notre effectif s’est agrandi et nous avons plus d’installation pour répartir les matches et protéger nos terrains. Nous avons quelques joueurs qui s’investissent dans l’encadrement des jeunes et qui passent leurs diplômes ce qui permet un meilleur accueil des jeunes. Maintenant pour que le club évolue dans le bon sens, il serait bien que les communes se réunissent pour la réalisation d’un terrain synthétique dans la communauté de communes des villages concernés. C’est un élément indispensable pour la progression du club.

En dehors du foot, quels sont tes centres d’interêts?
J’aime le sport en général et tout particulièrement le vélo même si mes problèmes de santé ne me permettent pas de pratiquer autant que j’aimerai.

Un dernier mot ?
Dans le contexte actuel, et pour que l’on sorte de cette crise sanitaire le plus vite possible, je vous demande de respecter les consignes du gouvernement et de rester chez vous.
Merci à Braysports pour votre engagement tout au long de l’année.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.