EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°15

Écrit par :

|

18 novembre 2020

|

Dans :

Badminton, Sports

BADMINTON US FORGES

INTERVIEW BRUNO STAB

DANS CETTE NOUVELLE PÉRIODE DE CRISE NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN : VOUS POUVEZ FAIRE UN DON SI VOUS LE SOUHAITEZ – MERCI

Durant cette nouvelle période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette 15ème interview ( par mail ) , vous avez rendez-vous avec Bruno STAB président du club de badminton de Forges les eaux.

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

Bonjour Bruno, peux-tu te présenter en quelques mots? 
j’ai 58 ans, passioné (voir drogué !) de sport. J’habite dans la région de Forges depuis une vingtaine d’année. J’ai deux filles qui ont été piquées par le virus du sport puisqu’elles font du badminton !

Comment vis tu ce nouveau confinement ? 
C’est différent par rapport au premier puisque je peux sortir; comme beaucoup, pour travailler et faire les courses mais j’ai un grand manque puisque je ne peux pas pratiquer mon sport. Heureusement, je trouve quelques alternatives pour me défouler mais la compétition me manque.

Quel est ton parcours sport? 
Issu d’une famille de sportifs, j’ai commencé par le handball jusqu’à l’âge de 16/17 ans puis j’ai dérivé vers le football où j’ai commencé par encadrer de jeunes joueurs puis des adultes. Enfin, en arrivant en Normandie, j’ai été happé par le badminton, juste par curiosité…et ça dure depuis plus de 20 ans.. Joueur puis rapidement entraineur (je ne peux pas résister….).

Quelle est ta fonction au club?
je suis président et entraineur. 

Pourquoi avoir fait renaitre le club après plusieurs année de sommeil ? 
Ce n’est pas une renaissance. J’ai créé le club en 2004. Je jouais à Gournay à l’époque. J’ai déménagé à côté de Forges. J’avais envie d’autre chose, de créer ma propre structure pour m’exprimer. Avec quelques personnes nous nous sommes lancés et le BUSF est né.

Peux tu nous présenter le club?
Le BUSF est un petit club. Nous sommes environ 45 répartis entre les adultes et les jeunes. Malgré tout, surtout les adultes, les adhérents sont des fidèles; ce qui crée une superbe osmose et complicité entre nous. Une sorte de deuxième famille. Nous organisons souvent des petites fêtes chez les uns et les autres. Cette ambiance familiale nous a permis de récupérer des joueurs confirmés qui se sont installé dans notre région et qui ont été séduit. Le résultat est excellent puisque avec peu de moyen nous jouons à un niveau régional. Je suis moi même un compétiteur dans l’âme. Ainsi je pousse les joueurs vers cette option. En revanche nous n’avons pas beaucoup de joueurs loisirs mais faisons tout pour les attirer. 

A partir de quel âge peux-t’on jouer?
Les jeunes sont de plus en plus tôt coordonnés. ce qui est un élément essentiel en badminton. Du coup, nous les accueillons à partir de 6 ans.

Comment se sont passés les premières rencontres officielles ?
Le badminton est un sport individuel pouvant se pratiquer en équipe. Nous avons donc commencé par des tournois individuels classiques où chacun se défend tout seul puis, et c’est surtout cette formule qui me plait le plus, avons participé aux interclubs au niveau départemental puis, avec le temps, regional. Ce qui est une bonne prestation pour un petit club comme le notre. 

Recherchez-vous encore des bénévoles, sponsors….?
Nous avons toujours besoin de nouvelles têtes. Le club a une stucture particulière puisque chaque adhérents fait partis du bureau et a la possibilité de s’exprimer sur n’importe quel sujet. Chacun peut aussi prendre en charge un dossier comme l’organisation de notre tournoi national annuel que nous organisons depuis 11 ans le premier week end de Juin et qui accueil environ  250 joueurs. C’est une des ressources principales de revenu pour le club qui permet de payer les compétitions et chacun en a conscience, et mets ainsi la main à la pâte. Pour les sponsors, c’est beaucoup plus compliqué surtout par les temps qui cours….

Avez-vous des projets au club?
Nous avons atteint notre vitesse de croisière en terme de quantité. Forges est une petite commune avec de la concurence sportive, il est donc difficile de progresser sur ce sujet. J’espère former des joueurs dans le domaine de l’entrainement pour préparer l’avenir. Sur le plan sportif, j’espère maintenir nos trois équipes à un niveau correct et pourquoi pas en créer une quatrième. Le grand projet qui me tiendrais à coeur mais que je ne maitrise pas c’est la rénovation du gymnase du collège où nous évoluons et qui se fait vieux. L’idéal serait un tout neuf…..mais ne rêvons pas !

Merci pour cette interview, as tu un dernier mot?
A cause de la situation actuelle nous vivons vraiment une sale période. J’espère que nous pourrons très bientot reprendre le sport car l’activité physique est essentielle à l’équilibre de chacun.

FAISONS UN PEU PLUS CONNAISSANCE!
Un livre ou un journal : croc blanc
Un site web :suis pas très branché….
Une musique : don’t stop me now (Queen)…..pour avoir la pêche !
Un film : le bonheur est dans le pré……décompression ! 
Un plat : le couscous….hum !
Un dessert : un yaourt…avec du fructose
J’adore : le soleil
Je déteste : le mensonge
Un pays : la France
Un sportif : Yannick Noah
Une personnalité : Sting

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.