EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°14

Écrit par :

|

2 avril 2020

|

Dans :

Football, Sports

FC VENTOIS

Interview Simon DELAHAYE

Soutenez BRAYSPORTS, votre média sports 100% gratuit

Durant cette période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette 14ème interview ( par mail ) , nous avons rencontré Simon DELAHAYE, Joueur cadre du Football Club VENTOIS – Les Grandes Ventes.

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

Bonjour Simon, peux tu te présenter en quelques mots ?
J’ai 36 ans, je suis professeur des écoles et j’habite Neufchâtel en Bray depuis une dizaine d’années.

Comment vis tu cette période CORONAVIRUS ?
Plusieurs sentiments me viennent: la crainte bien sûr, l’impatience puisque c’est un de mes traits de caractère, mais aussi l’espoir qu’une fois cette crise derrière nous, des valeurs telles que la solidarité, l’empathie et l’entraide reviennent à la mode. Il faudra tirer des leçons de cette crise.

Quel a été ton parcours foot ?
J’ai toujours joué au football, depuis mon plus jeune âge mais je n’ai signé ma première licence qu’à l’âge de dix ans à L’ES Janval. 
J’ai ensuite joué au Dieppe UC, au FC Dieppe, à l’ES Arques, au FC Saint Aubin le Cauf et enfin au FC Ventois.

Depuis combien de temps es tu au FC Ventois ? Et comment cela se passe t’il?
Je suis au FC Ventois depuis dix ans, et celà se passe à merveille. Nous avons la chance d’avoir un club très familial, où les bénévoles, les dirigeants et le président Guillaume Boillet en tête, font un travail formidable.

Quant aux joueurs, l’entente entre les plus jeunes et les anciens est tout simplement parfaite, c’est ce qui fait notre force, incontestablement. Ce sera mon dernier club, sans aucune hésitation.

On ne sait pas encore si l’on va pouvoir terminer la saison, peux tu nous tirer un bilan de cette partie de saison ?
C’est une saison difficile, nous avons changé d’entraîneur avec l’arrivée de Mickaël Chaillou qui a succédé à Lionel Carpentier. Notre coach fait du très bon travail, dans la continuité de ces dernières saisons mais il a fallu un temps d’adaptation lors de la phase aller, ce qui est tout à fait normal. Lors de la première partie de saison, nous avons été très handicapés par les nombreuses blessures et la suspension de notre libéro. Nous sommes évidemment dans l’attente de la décision des instances dirigeantes, nous nous adapterons, quoiqu’il arrive.

Comment vois-tu l’avenir du club ? 
Selon moi, le club est à un tournant. Nous avons connu de très belles saisons depuis 5 ans, mais de nombreux joueurs, dont je fais partie, ne rajeunissent pas. Les jeunes prennent de plus en plus de responsabilités au sein du club et c’est une très bonne chose. Il faudra continuer à les accompagner et savoir les garder. Le club devra également recruter dès la saison prochaine mais je suis confiant; comme je l’ai évoqué précédemment, le FC Ventois est solidement structuré.

Ton meilleur souvenir en tant que footballeur ?
C’était le 28 juin 2015, lors de notre victoire 2 à 0 en  finale de la coupe Mérault contre Tôtes. Nous étions loin d’être favoris mais ce jour là, nous avons tous réalisé en même temps « le match de notre vie »; collectivement, c’est un sentiment incroyable. Pour nous, joueurs de District, nous avions gagné la coupe du Monde. A titre personnel, j’avais marqué un but et délivré une passe décisive, c’était le jour parfait.

Ton pire ?
Ma blessure aux adducteurs lors de la saison 2015/2016 où nous sommes montés en deuxième division. Nous jouions le match retour décisif contre Saint Aubin (mon ancien club), chez eux. Je m’étais préparé comme rarement et je me suis blessé au bout de trente secondes de jeu. Heureusement, nous avons gagné 2 à 0 mais j’ai ressenti une terrible frustration. Ces blessures m’ont éloigné des terrains pendant presque deux saisons…

En dehors du sport as tu d’autres centres d’intérêts ?
Je suis un bon vivant, donc j’aime autant les troisièmes mi-temps que les deux premières… Mais j’aime également la lecture, l’écriture et le cinéma. 

Un dernier mot ?
En cette triste période, prenez soin de vous et de vos proches. Dîtes leur que vous les aimez. Sportivement, j’espère retrouver très vite mes coéquipiers et refaire trembler les filets. A bientôt sur les terrains, et allez les verts!!!

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.