EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°12

Écrit par :

|

31 mars 2020

|

Dans :

Football

FC NEUFCHÂTEL EN BRAY

Interview Cédric CAUX

Soutenez BRAYSPORTS, votre média sports 100% gratuit

Durant cette période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette 12ème interview ( par mail ) , nous avons rencontré Cédric CAUX, Président du FOOTBALL CLUB NEUFCHÂTELOIS.

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

Bonjour Cédric, peux tu te présenter en quelques mots ?
Cédric CAUX, 36 ans, j’habite à Esclavelles, commune où est également située l’entreprise dans laquelle je travaille. Je suis responsable d’activité chez Huré Canalisations dans le secteur des travaux publics. 

Comment vis tu cette période CORONAVIRUS ?
Comme la majorité des français, je suis confiné chez moi. J’en profite pour entretenir l’extérieur, jardin, pelouse… Je fais surtout des choses que je ne fais pas habituellement dû à ma présence au stade le week-end. Je travaille également 2 jours par semaine afin de traiter les réponses aux clients qui eux font du télétravail. Le plus important, en ce moment, est de rester à la maison afin de résoudre cette crise sanitaire et ne pas être contaminer ou propager le virus.

Les gens aujourd’hui te connaissent comme président du FCN, mais avant ce statut quelle a été ton parcours dans le football ?
J’ai commencé le football à 5 ans au FC Neufchâtel, club dans lequel j’ai réalisé ma modeste carrière de footballeur. En tant que joueur, j’ai connu un 8ème de finale de coupe de Normandie U17 mémorable à Neufchâtel où nous sortons l’équipe de l’US Quevilly (U17 Nationaux) aux tirs aux buts. Puis, une première montée en U17 de première Division en PH. Rapidement, j’ai intégré l’équipe première du club à l’âge de 17 ans, sous la direction d’Hervé NOEL, pour y connaitre mes plus belles émotions en tant que joueurs, une montée de Promotion d’Honneur en DHR. En parallèle de ce parcours de joueur je me suis investi comme éducateur au FCN, dès l’âge de 15 ans. Suite à une grave blessure à la jambe, j’ai pris un peu de recul avec le football pendant quelques années (3ans). A la demande de Thierry RENAUX (qui venait d’accepter la proposition du club afin de reprendre l’équipe première) j’ai rejoint le club en tant qu’entraineur adjoint. Et dès notre première saison, nous allions connaitre un parcours formidable et inoubliable pour les neufchâtelois, un 7èmetour de Coupe de France contre Boulogne-Billancourt. J’ai été adjoint de Thierry pendant 2 saisons, puis j’ai eu en charge l’équipe première durant 3 saisons (5 années en R3). Puis, dans un soucis de faire évoluer le club j’ai choisi de passer la main à Philippe HUET, entraineur de renommé. Je me suis donc occupé l’année dernière de la réserve du club. Une première expérience pour moi avec un groupe réserviste, où il faut surtout gérer l’humain, les déceptions de certains de ne pas évoluer en première… Mais cette saison se révèlera être exceptionnelle car nous connaitrons la défaite, que lors de notre dernier match. Ma carrière d’entraineur se termine par une montée de 2ème Division en 1ère Division.

7èmetour de Coupe de France contre Boulogne-Billancourt

Qu’est-ce qui t’a poussé à endosser cette nouvelle responsabilité ?
A la fin de la saison 2017-2018 Stéphane THIERCE m’informe qu’il souhaite passer la main au niveau de la présidence du club pour des raisons professionnelles, et souhaite que je prenne la relève. Après une courte réflexion, j’ai pris la décision de prendre le relais afin de continuer le travail que l’on a commencé ensemble il y a cinq ans. Il reste cependant à mes côtés afin de m’épauler dans une fonction que je découvre au fur et mesure. Et on va dire que pour une première année, il y beaucoup de paramètres extra-sportif inenvisageables et exceptionnels à gérer.   

Quelles sont les orientations que vous souhaitez donner au club ?
Tout d’abord, les ambitions du club reste les mêmes au niveau des Séniors. C’est à dire faire remonter l’équipe première en R2, et la pérenniser à ce niveau, avec une réserve en première division départementale. Mais pour cela il faut surtout restructurer et se concentrer sur les jeunes. Car l’ensemble des joueurs évoluant en équipe première ou réserve sont essentiellement formé au FC Neufchâtel. Il me parait donc indispensable que tous les éducateurs du club soient formés et diplômés. 

On ne sait pas encore si l’on va pouvoir terminer la saison, peux tu nous tirer un bilan de cette première partie de saison ?
Il parait évident que la première partie de saison n’est pas satisfaisante au niveau sportif. Le groupe sénior à été affaibli en début de saison avec le départ de plusieurs joueurs (A & B). Mais un départ en particulier, nous à fait mal, celui de Guillaume Bailleux. En plus, au cours de cette saison plusieurs joueurs se sont trouvés indisponibles pour de longues durées, des joueurs cadres de l’équipe première comme Brandon Bénard, Alexandre Carpentier, Nicolas Caux, Baptiste Renaux, Thomas BIHARE, Adrien Dépréaux, Louis Blondel… Evidemment lorsque vous avez autant d’absents en première, l’équipe réserve se trouve impactée.  

Le contrat de votre entraineur seniors doit s’arrêter en fin de saison. Comptez vous le prolonger ?
Il est un peu tôt pour répondre à cette question. Nous avions envisagé de se rencontrer à ce sujet début mars mais j’ai été dans l’obligation de reporter le rendez-vous car, début mars, seulement 11 matchs avaient été joués, c’est à dire la moitié du championnat. Et depuis, nous sommes confinés donc nous verrons après le confinement s’il y a une reprise du championnat ou pas. 

Lors d’une précédente interview réalisé avec Franck Urbaniak, l’entraineur de l’ ES Plateau, il évoquait les conditions d’entrainement, et le besoin d’un terrain synthétique . Avons nous des chances de voir un jour à Neufchâtel un tel outil, qui nous permettrait de rivaliser avec les clubs de la banlieue rouennaise ?
Tout d’abord, j’ai lu l’interview de Franck Urbaniak. Je dois dire que je suis complètement d’accord avec lui, un terrain synthétique est un élément indispensable pour la progression et le développement d’un club, d’ailleurs Stéphane THIERCE ambitionnait déjà d’en obtenir un à Neufchâtel. Nous verrons avec la mairie, mais il est vrai que c’est un beau projet. Et si monsieur le maire à besoin d’un beau projet pour démarrer son nouveau mandat celui la est tout trouvé. Il existe à l’heure actuelle uniquement 2 terrains synthétiques sur la région dieppoise, mais quasiment tous les clubs de la région rouennaise en possède un. Au vu des difficultés météorologiques pour s’entrainer ou même jouer, sans cette infrastructure dans nos communes, certains parents privilégient les clubs rouennais pour leurs enfants. Donc oui c’est un outil indispensable pour maintenir notre sport favoris le football, du lien social dans nos communes.

Parle nous du foot féminin au FCN ?
Nous avons démarré le football féminin au FCN la saison dernière avec une équipe sénior. La création de cette équipe a été une vrai réussite, avec une intégration formidable des filles au niveau du club. Nous avons donc pris la décision d’inscrire cette année 2 équipes séniors, au vu de l’engouement que cela suscite. Nous avons également inscrit une équipe U9 féminine. Nous souhaitons que le FCN soient un club précurseur dans la formation de nos jeunes joueuses vers le football. Une association se doit d’être accessible à tous et à toutes. A nous de trouver l’encadrement nécessaire. 

Et les jeunes ?
Les jeunes sont la vrai satisfaction sportive de cette saison. Nos U7-U9-U11 et U13 sont des équipes de bons niveaux avec un parcours honorable de nos U11 et U13 en coupe (U13 éliminé au dernier tour à St Etienne du Rouvray et U11 toujours qualifié). Nous avons réussi à remonter en 1ère division en U15 grâce à un excellent travail de Thomas Mourier et un investissement constant des joueurs. Et enfin l’équipe de U18 était 1ère du classement avant le confinement, en 1ère division. Donc le bilan est vraiment bon, pour cela je félicite l’ensemble des éducateurs, parents et dirigeants qui s’investissent auprès des enfants et font un excellent travail. Je félicite particulièrement Alexandre Carpentier Responsable technique de l’école de football, pour le travail accompli depuis plusieurs saisons. 

En dehors du foot as tu le temps d’avoir d’autres centres d’intérêts ?
Je n’ai pas vraiment le temps, car je passe pas mal de temps au stade mais j’aime jouer à la pétanque l’été et je chasse l’hiver.

Un dernier mot pour conclure ?
Dans le contexte actuel, je souhaite à tous les membres du FC Neufchâtel et tous les joueuses, joueurs, dirigeants, parents de prendre soins d’eux et de leurs proches. J’ai également une pensée pour tous les membres des clubs voisins, que l’on côtoient tous les week-ends sur les terrains de football. Respectez les consignes du gouvernement, RESTEZ CHEZ VOUS.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.