ELBEUF-RCUS FORGES LES EAUX

Écrit par :

|

26 octobre 2015

|

Dans :

Rugby

Elbeuf – RCUSF : 68 – 5

Le courage ne suffit pas

A Elbeuf, dimanche 25 octobre 2015, Elbeuf bat Forges-les-Eaux 68-5 (33-0). Beau temps. Vent faible. Terrain sec. Arbitrage de M. Corsin.
Points : 1 essai (Malet) pour Forges. 10 essais, 9 transformations pour Elbeuf.

Composition de l’équipe : Leboucher, Vandeputte, Lesueur E., Hanin, Dunet, Fossé, Taquet, Malet ©, (m) Malin, (o) Lesueur PE, Decagny, Desport, Lebouvier C., Laurent, Alix, Duflos, Sahut, Minel, Laboulais, Martin, Crochu, Lebouvier B

En cette période de Coupe du Monde, les rugbymen forgions se retrouvaient un peu ce dimanche dans la position des Namibiens face aux All Black. Dans l’antre du leader Elbeuvien, trois victoires en trois matches, autant de bonus offensif et 14 essais inscrits, il allait falloir s’accrocher pour exister.

elbeuf rcusf Et d’entrée, le décor était posé : dominant dans l’organisation et supérieurs techniquement, les locaux inscrivaient un premier essai dès la 3ème minute, annonçant ainsi la couleur : 5-0.

Les forgions n’en baissaient pas pour autant les bras et répondaient avec leurs armes, le courage et l’abnégation. Ils contrariaient les velléités des Elbeuviens, souvent en mesure de creuser l’écart, mais maladroits suite à une défense volontaire, bien que mal organisée, des forgions.

Toutefois, avec la précision d’un métronome, ils allaient revenir toutes les 10 minutes dans l’en-but du RCUSF pour construire une victoire inéluctable avec un 33-0 au repos.

En une mi-temps, les forgions avaient encaissé la bagatelle de 5 essais, tout en ne donnant pas l’impression de s’échapper ou de lâcher quoi que ce soit. Il y avait simplement au moins deux niveaux d’écart entre les deux formations, l’une destinée à retourner rapidement au niveau supérieur et l’autre luttant pour se maintenir à ce niveau.

Il faut dire qu’Elbeuf, après une saison dernière catastrophique, a sût s’appuyer sur sa formation et, avec le concours du stade rouennais, club phare de l’agglo de Rouen, se donner les moyen de ses ambitions.

La seconde période, annoncée comme la suite du calvaire pour les forgions, allait toutefois les voir donner une opposition pertinente à leurs adversaires. Après un premier essai encaissé en début de période, le RCUSF allait réagir de la meilleure des manières. Suite à une touche bien négociée aux alentours des 22 mètres adverses, un maul se créait, le pack forgion enfonçait son vis-à-vis et le capitaine Laurent Malet concluait par un essai. La transformation était ratée, mais l’honneur était sauf : 40-5.

Toujours aussi bien organisés, tranchants, percutants, les locaux reprenaient toutefois le chemin du camp adverse, inscrivant quatre nouveaux essais, dont le dernier dans les arrêts de jeu. Au final, le score était lourd (68-5), mais les joueurs du RCUSF pouvaient au moins estimer qu’ils avaient tout donné, parfois au-delà de leurs limites.

Il faut savoir tirer leçon de tout, même des défaites les plus larges et il est évident que les forgions ont appris des choses à Elbeuf ce dimanche. Ils ont au moins appris à perdre en équipe, sans jamais se résigner, ce qui devra immanquablement leur servir pour la suite des évènements.

Après une mini-trêve dans le championnat, les forgions recevront, le 15 novembre prochain les autres “ terreurs ” du groupe, les manchots de Flamanville. Ce sera compliqué, mais ce sera à Forges.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.