ALENCON-RCUSF

Écrit par :

|

13 janvier 2014

|

Dans :

Rugby

Rugby : Alençon – RCUSF : 28 – 15

 Si près … si loin … !

A Alençon, dimanche 12 janvier 2014, Alençon bat Forges-les-Eaux 28-15 (18-9). Temps couvert. Vent léger. Terrain souple. Arbitrage de M. Corsin.
Points : 5 pénalités (Marin (4), Alix) pour Forges. 4 essais, 2 pénalités et 1 transformation pour Alençon.
Composition de l’équipe : Cordella, Charleux, Dovin, Rohaut, Hanin, Malet ©, Cordonnier, Gaudefroy, (m) Brice, (o) Marin, Orion, De Pas, Lebouvier B., Simon, Alix, Sahut, Leboucher, Minel, Adoux, Desachy, Domont.

Le club d’Alençon, hôte des forgions en ce dimanche, fêtera ses 50 ans en 2014. Quel contraste entre un club à l’histoire bien remplie qui fit de lui l’un des clubs phare du comité de Normandie il y a une trentaine d’années et le RCUSF, jeune club de 10 ans d’âge (déjà !) . Toutefois, comme le disait Corneille, un autre normand, “ la valeur n’attend pas le nombre des années ” et les forgions en avaient d’ailleurs fait la preuve en s’imposant au match aller.
Toutefois, les Alençonnais ont bien évolué depuis ce premier match et d’aucun s’accordaient à dire que c’était là la formation pratiquant le meilleur rugby de la poule C. Les forgions étaient donc prévenus et devaient clairement s’attendre à ce que leurs adversaires du jour leur rendent la monnaie de leur pièce par rapport à la confrontation du 22 septembre dernier.
Et malgré les mises en garde du staff, les forgions allaient d’entrée se faire bousculer par leurs adversaires. Après une première pénalité ratée dès la première minute, les locaux n’allaient attendre que deux minutes pour inscrire un premier essai, prenant à défaut une défense manquant par trop d’étanchéité. Encore 4 minutes et les forgions encaissaient une pénalité qui portait le score à 8-0 au bout de 7 minutes de jeu. L’après-midi s’annonçait délicate.
Malgré tout, les forgions ont des ressources mentales et là où ils auraient pu sombrer, ils ont en fait refait surface pour ainsi revenir dans la partie. A la 9ème minute, Marin bénéficiait d’une pénalité qu’il transformait, puis c’était au tour de son compère Alix de passer la suivante, ramenant ainsi le score à 8-6, l’horizon s’éclaircissant tout d’un coup.
Le match proposait donc une opposition de style, entre des locaux essayant de proposer du jeu, avec beaucoup de mouvement et des visiteurs affairés à leur confisquer le ballon et leur imposer une épreuve de force. A ce petit jeu, les buteurs étaient mis à contribution et se rendaient la politesse, Marin répondant à son homologue, pour un score de 11-9 à la 24ème minute.
Malheureusement, quelques placages ratés plus tard, mal récurrent au RCUSF, les locaux creusaient à nouveau l’écart grâce à un essai entre les poteaux qui portait le score à 18-9, la transformation aidant.
Le score pouvait paraître large au repos, mais les forgions payaient cash leurs errances défensives ainsi que leur manque de concentration dans les moments importants. Dommage, car dans l’ensemble, tout avait plutôt bien fonctionné.
Au vu de la première période, les Alençonnais avaient certainement compris comment procéder pour venir à bout de leurs adversaires. Toutefois, il faut croire que le plus dur restait de le mettre en application, puisque le tableau d’affichage en attestait, Forges refaisait son retard en seconde période. Aux 45ème et 68ème minutes, Marin scorait deux fois, ramenant ses couleurs à trois longueurs : 18-15.
Et encore, que d’occasions ratées. Les forgions auraient même pu revenir à la parité, voire mieux, mais à chaque bonne action venait succéder immanquablement une faute technique ou un mauvais choix tactique. Et courbant le dos pour laisser passer la tempête, les locaux allaient profiter des dix dernières minutes pour asseoir définitivement leur victoire.
A la 70ème minute, ils inscrivaient un nouvel essai qui à la fois, leur assurait la victoire, le bonus offensif et privait Forges du point de bonus défensif. Le dernier essai, à l’ultime minute est, lui, anecdotique, les forgions jouant le tout pour le tout pour recoller au score et se faisant finalement contrer. Score final 28-15, somme toute logique, même si l’écart est quand même peu flatteur pour les forgions.
Dimanche prochain, le RCUSF recevra Eu, autre grosse cylindrée de la poule et devra impérativement préserver son invincibilité à domicile, stoppant ainsi la spirale négative amorcée par deux défaites de rang. La situation n’est pas encore inquiétante, mais pourrait le devenir en cas d’échec.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.