Rugby: RCUSF-THUIT SIGNOL

Écrit par :

|

1 avril 2013

|

Dans :

Rugby

RCUSF – Thuit Signol : 19 – 17

Au bout du suspense

A Forges, dimanche 31 mars 2013, Forges-les-Eaux bat Thuit Signol 19-17 (13-17). Temps couvert. Vent léger. Terrain souple. Arbitrage de M. Lemercier.
Points : 1 essai, 4 pénalités et 1 transformation (Marin) pour Forges. 2 essais, 1 pénalité et 2 transformations pour Thuit Signol.
Composition de l’équipe : Cordella, Picard, Lesueur, Minel, Dovin, Malet (c), Charleux, Gaudefroy, (m) Brice, (o) Marin, Orion, Morel, Crochu, Desport, Alix, Sahut, Leboucher, Cordonnier, Adoux, Laurent, Boulard, Simon.

En ce dimanche de pâques, le RCUSF recevait, pour le dernier match de la phase régulière, le leader du championnat, Thuit Signol. Au coup d’envoi, l’équation était simple, le vainqueur serait premier à l’issue du match. Décidés à rester maîtres chez eux, les forgions attaquaient le match tambour battant. Occupant le terrain adverse, monopolisant le ballon, il ne leur restait qu’à concrétiser au score. Dès la 5ème minute, Marin obtenait une pénalité face aux poteaux, qu’il ne se faisait pas prier pour transformer et ouvrir le score : 3-0. Galvanisés par cette ouverture du score, les locaux reprenaient leur quête vers la ligne adverse. A force de la pilonner, ils allaient finir par trouver l’ouverture, grâce un essai de Marin, passant par un trou de souris. L’essai était transformé et Forges faisait le break : 10-0. On se disait alors que la différence était faite et ce match n’allait être qu’une formalité pour Forges. Mais les visiteurs, décollés au score, se disaient de leur côté qu’ils n’avaient plus qu’à essayer de jouer pour revenir dans le match. Défaillants au niveau des placages, les forgions faisaient alors le jeu de leurs adversaires, les laissant faire main basse sur le match et revenir progressivement au score. A la 26ème minute, une pénalité les remettait dans le match : 10-3. Puis, huit minutes plus tard, les visiteurs, suite à des mouvements de belle facture, inscrivaient un essai, qui, transformé, les ramenait à la parité : 10-10. Tout était à refaire. Les forgions, piqués au vif, reprenaient le chemin du camp adverse, et obtenaient une pénalité que Marin transformait pour redonner l’avantage à ses couleurs : 13-10 à la 36ème minute. Mais à peine le temps de profiter de cet avantage, que les forgions encaissaient un essai assassin, sur un contre bien mené. Transformé, cet essai donnait un avantage substantiel à leurs adversaires juste avant la mi-temps : 13-17.

2ème mi-temps
Au repos, pas de chamboulement de l’équipe côté locaux, mais seulement un sentiment qu’il ne manquait pas grand chose pour redresser la barre. D’entrée, les forgions bénéficiaient d’une nouvelle pénalité et de nouveau Marin la transformait, ramenant son équipe à une longueur :16-17. Le match allait alors entrer dans une intensité dramatique, les équipes se rendant coup pour coup et les buteurs s’affrontant à distance. Après quelques tentatives ratées, Marin finissait par régler la mire et redonner l’avantage au RCUSF : 19-17 et un quart d’heure à jouer. Et le dernier quart d’heure allait faire passer les spectateurs par toutes les émotions, entre l’espoir et la peur. Thuit Signol était à deux doigts de reprendre l’avantage, puis Forges à un rien d’aggraver le score. Au final, les forgions l’emportaient aux forceps, mais l’emportaient quand même, reprenant ainsi la pôle position à leurs adversaires du jour.

Prochaine étape la semaine prochaine à domicile face aux Andelys, pour le compte des quarts de finale du championnat de Normandie. Il faudra d’ici là se remettre au travail, pour endiguer les carences sur les duels d’homme à homme et gommer les quelques imperfections persistantes, pour pouvoir jeter un regard optimiste vers l’avenir.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.