PONT DE L’ARCHE-RCUS FORGES LES EAUX

Écrit par :

|

23 mars 2015

|

Dans :

Rugby

Pont de l’Arche – RCUSF : 39 – 21

Entre espoir et inquiétude

A Pont de l’Arche, dimanche 22 mars 2015, Pont de l’Arche bat Forges-les-Eaux 39-21 (25-0). Temps frais et nuageux. Vent fort. Terrain souple. Arbitrage de M. Pasco-Saligny.
Points : 3 essais (Marin, Dovin, De pénalité) et 3 transformations (Marin) pour Forges. 6 essais, 1 pénalité et 3 transformations pour Pont de l’Arche.
Composition de l’équipe : Fouray, Vandeputte, Lesueur E., Rohaut, Minel, Cordonnier, Dunet, Charleux©, (m) De Pas, (o) Marin, Laurent, Lebouvier C., Alix, Lebouvier B., Lesueur PE, Gombart, Dovin, Feaphee, Taquet, Brice, Orion, Malet.

Pour le dernier match de la saison régulière, le RCUSF se déplaçait chez le leader Pont de l’Arche avec l’ambition de contrarier au maximum leur adversaire du jour, tout en procédant à une large revue d’effectif.

D’entrée de jeu, les locaux prenaient les choses en mains en occupant le camp forgion. Après cinq minutes infructueuses, ils finissaient par mettre la défense forgionne à la faute et obtenaient une pénalité leur permettant d’ouvrir le score : 3-0.
Du point de vue du jeu, les choses pouvaient paraître plutôt équilibrées, les forgions dominant sur les phases de conquête telles que le mêlée et la touche. Toutefois, leur manque de lucidité flagrant leur faisait perdre un grand nombre de ballons durement gagnés, soit par maladresse, soit par mauvais choix. De leur côté, les archepontains n’avaient pas ce genre de problème. Leur efficacité dans l’utilisation du ballon allait leur permettre d’enchaîner les essais et de mettre leur adversaire à la raison. De façon régulière, les locaux allaient planter des banderilles, enfonçant toujours un peu plus des forgions trop souvent timorés.
A la 16ème minute, le festival commençait, poursuivi aux 23èmes, 33èmes et 36èmes, ce qui donnait un score de 25-0 pour Pont de l’Arche au repos. Les forgions n’avaient pourtant pas eu l’air d’être dominés à outrance, mais le réalisme offensif des locaux et certaines errances défensives avaient fait la différence. Il ne restait donc aux forgions qu’à effacer tout et recommencer pour tenter de faire meilleure figure en seconde période.
Le première moitié de mi-temps allait être beaucoup équilibrée, tant dans le jeu qu’au score. Bien aidés par le coaching, les forgions allaient retrouver beaucoup plus de sérénité et de pragmatisme dans leur jeu. Malgré tout, ce sont bien les locaux qui allaient scorer les premiers dans ce deuxième acte. A la 67ème minute, ils inscrivaient un cinquième essai, qui, transformé, portait le score à 32-0.
Peut-être vexés par ce coup du sort, ou prenant l’avantage physiquement sur leur adversaires, les forgions allaient alors se jeter dans la bataille, pour sauver ce qui pouvait encore l’être. A la 70ème minute, en conclusion d’une phase de domination dans les 22 mètres adverses, Marin inscrivait un essai en bonne position, le transformait et réduisait l’écart au score : 32-7.
A peine le temps de se retourner et les archepontains se remettaient en quête du score et inscrivaient un nouvel essai à la 75ème minute : 39-7.
Mais les ultimes minutes allaient être intégralement au bénéfice des forgions. A la 79ème minute, grosse séquence de pilonnage de la ligne adverse et c’est Willy Dovin qui aplatissait au pied des poteaux. Marin transformait et Forges grappillait encore un peu : 39-14.
A l’ultime minute, voire dans les arrêts de jeu, le RCUSF assiégeait encore la ligne adverse et l’arbitre, sanctionnant une faute d’anti-jeu des locaux, accordait un essai de pénalité, qui transformé, portait le score final à 39-21.
Certes la défaite peut paraître lourde, mais elle ne s’explique pas vraiment par une défaillance collective, mais plutôt sur des carences individuelles, frôlant quelque fois l’indigence. La gestion de la seconde période, finalement «  gagnée  » par les forgions peut toutefois rassurer en vue de la suite des évènements.

En effet, Dimanche prochain, le RCUSF recevra le Port du Havre pour le compte des quarts de finale du Championnat de Normandie. Les Havrais, au contraire des Forgions, sont sur une dynamique positive, ayant enchaîné trois victoire consécutives, certes face au trois derniers, pendant que le RCUSF se frottait, pour sa part, aux trois premiers de la poule. Toutefois, il faudra montrer un visage plus conquérant pour s’imposer à Camille Planelles, à l’image de la seconde période jouée ce Dimanche

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.