L’OEIL D’UN EXPERT

Écrit par :

|

25 août 2013

|

Dans :

Football

Saison 2013/2014 district des Vallées

Le pays de Bray : sanctuaire encore préservé … mais pour combien de temps ?

Nous sommes à quelques jours de la reprise des compétitions officielles de football dans notre région. Et comme tous les ans, durant la trêve estivale, les différents clubs ont œuvré afin de se structurer pour certains et se renforcer pour d’autres.
Aucun investisseur Qatari, Russe ou encore Azerbaïdjanais ne s’est manifesté pour injecter quelques millions d’euros dans l’un des clubs brayons.
Coté transfert, pas de révolution. Des mouvements de joueurs sont observés ici et là, avec à la clé, certainement quelques promesses ou rétributions mais, à des années lumière des 64 millions d’euros de Cavani à Paris où des 60 millions de Falcao à Monaco.
Pas de surprises non plus dans la constitution des groupes en ce début de championnat, contrairement à ce qui se passe au niveau national, où Sedan, Le Mans et plus près de chez nous, Rouen, frappés de plein fouet par une gestion calamiteuse sont placés en liquidation judiciaire et contraint pour la plupart à repartir en DH, sixième échelon dans la hiérarchie du football français !
Loin de ces turbulences économiques, loin de ces fiascos, il existe encore en Normandie, un endroit, peuplé d’irréductibles, où il fait bon jouer au football : le pays de Bray ! Ce dernier tout entier se prépare à une nouvelle saison aussi palpitante qu’incertaine. Retour sur les enjeux et les forces en présence …

En PH, qui d’Aumale, de Neufchâtel en Bray ou du Plateau finira sur le podium dans un groupe où il sera très difficile de s’extirper pour jouer les premiers rôles ?
En D1, Mesnières en Bray réalisera t-il cette saison son objectif d’accession en ligue ? Et Le Plateau B, nouveau promu à cet étage poursuivra t-il sur sa formidable lancée de 2012-2013 ?
En D2, Criquiers, le GSFR, Londinières et Mesnières en Bray B auront-ils concrètement les moyens de venir perturber l’ogre Tréportais ?
En D3, Neufchâtel en Bray B jouera certainement la montée … montée que convoiteraient bien également Aumale B ou encore Plateau C.

Les jeunes aussi trépignent d’impatience à l’idée de fouler à nouveau les pelouses. Ils représentent le plus gros contingent des effectifs des clubs mais sont souvent assez peu représentés médiatiquement. Pourtant, la bonne santé d’un club ne se juge pas uniquement dans le comportement de son équipe première mais bel et bien dans son école de football. « Dites moi à quoi ressemble votre école de football, et je vous dirai quel club vous êtes » … pourrait-on dire ! La formation devrait donc être au cœur des préoccupations de tous les clubs, qui plus est en milieu rural. Valoriser les intentions plus que le résultat, inculquer de bonnes valeurs, faire en sorte que chaque enfant s’épanouisse dans la pratique de son sport, et accessoirement, bien jouer au football … tels devront être les objectifs à atteindre cette saison chez les jeunes, tous les jeunes !

Messieurs Al-khelaifi, Mammadov, Rybolovlev et consorts seraient bien inspirés de venir dans le pays de Bray. Non pas pour injecter dans tel ou tel club quelques millions d’euros, mais tout simplement pour se rendre compte que le football – le vrai – ne se résume pas uniquement à une histoire d’argent.
Voilà, le décor est planté. Tous les clubs brayons sont dans les starting-blocks sur la ligne de départ ….
Que le spectacle commence ! Bonne saison à toutes et tous.

Dominique SCELLIER

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.