EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°27

Écrit par :

|

15 avril 2020

|

Dans :

Handball

BRAY HANDBALL

Interview BERNARD LEPRUN

Soutenez BRAYSPORTS, votre média sports 100% gratuit
FAITE UN DON

Durant cette période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette 27ème interview ( par mail ) , nous avons rencontré Bernard LEPRUN président du BRAYHB.

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

Depuis combien de temps es-tu Président ?
Je suis le Président du BRAY HANDBALL depuis le mois de juin 2006. J’ai pris la succession de Loïc LEVASSEUR qui demeurait à Yvetot ce qui, avec la distance, compliquait sa mission.

Comment vis-tu cette période du CORONAVIRUS ?
C’est une période particulière, je suis instituteur et le fait de ne plus pouvoir faire classe ça me manque énormément. En plus, nous devions partir en classe de découverte la semaine dernière… Je suis quotidiennement en « télé travail scolaire » : ordinateur, contacts téléphoniques avec les élèves et leurs parents. Il est nécessaire de maintenir le lien et je remercie les familles qui s’investissent dans les apprentissages de leurs enfants. 

Nous devons nous adapter à cette période et respecter les consignes sanitaires. Mais pour les familles habitant en appartement que cela doit être difficile et étouffant ! 

Cependant, je relativise en pensant à mes parents qui ont vécu pendant la seconde guerre mondiale et l’occupation. La peur au ventre, ils ont subi les restrictions alimentaires, les bombardements, les arrestations arbitraires, les dénonciations et le couvre-feu. Beaucoup de leurs proches ont été tués. Ils avaient entre 15 et 20 ans.

Comment va le BRAYHB (nb de licenciés, dirigeants, équipes…..) ?
Le BRAY HANDBALL se porte très bien. Nous sommes passés en une année de 199 à 249 licencié.e.s.  Nous avons en tout 13 équipes (11 + 2 en entente avec Forges), des féminines et des masculines dans toutes les catégories d’âge.
Notre école de hand vient d’obtenir le Label d’argent FFHB et l’école d’arbitrage le Label de bronze. Après le hand loisir, nous proposons deux nouvelles pratiques le BABY HAND pour les jeunes enfants de 2,5 ans à 5 ans accompagnés de leurs parents et le HAND FIT animé par notre salarié Bruno CANAC à qui nous avons financé la formation (diplôme fédéral).

En raison de la crise sanitaire, la saison est terminée. Cela donne quoi au niveau classement ? Quel est le bilan sportifs ? ( montées & descentes )
Le championnat est arrêté et figé à l’instant « T » du dernier match joué. 

  • Notre équipe féminine senior, première de son championnat va monter en excellence départementale.
  • Notre équipe masculine est seconde de son championnat. Elle pourrait remonter en Régionale si la sanction de l’an dernier est annulée suite aux assouplissements émis par la FFHB. Mais ne rêvons pas car les critères invoqués ne nous sont pas favorables alors que nous avons plus que rempli nos obligations fédérales…
  • Les -17 ans féminines et les – 13 ans masculins sont seconds de leur championnat.
  • Les -15 ans féminines et l’équipe A des – 17 ans masculins en Entente avec Forges ont opéré en Ligue régionale

Comment se dessine l’avenir du club ?
Je suis confiant, il y a aura à anticiper et à gérer le départ de joueurs emblématiques de notre équipe senior masculine pour des raisons professionnelles. La région neufchâteloise n’est pas un grand bassin d’emplois. 
Un projet à réfléchir et à construire : la création d’une section handball au collège de Neufchâtel-en-Bray avec des professeurs d’EPS intéressés et volontaires (souvent d’anciens joueurs).

Est ce que le club va recruter un entraineur pour le saison prochaine ?
Financièrement, nous ne pouvons pas nous permettre de recruter un entraîneur rémunéré. Nous avons un salarié qui s’investit énormément. Nous sommes sur la piste d’un entraineur mais bénévole pour la A.

Est-ce que la crise sanitaire aura des conséquences sur les finances du club ?
C’est une grande inquiétude qui a été relayée par Nicolas MARAIS le Président de la Ligue de Normandie de handball. 
Ce sera difficile pour le BHB d’avoir de nouveaux partenaires ou sponsors dont la majorité sont des artisans et des petites entreprises locales. La balle est dans les mains du gouvernement qui doit soutenir avec force et pas seulement avec des mots les entreprises, les agriculteurs et l’économie réelle autant qu’il le fait pour les grands groupes ou les banques…

Ton ou tes meilleurs souvenirs en tant que président ?

  • Ce sont tous les titres départementaux obtenus par nos équipes jeunes depuis 2006. 
  • La création progressive d’équipes féminines. 
  • Les deux montées consécutives de notre équipe A en honneur puis en excellence régionale.
  • Les parcours de notre équipe A en Coupe de France. Ils avaient sorti Abbeville et Beauvais les années précédentes . Cette année, ils ont joué un 1/8 de finale de la Coupe de France départementale face au HB Suisse Normande. Mais la compétition s’est arrêtée à ce stade…

Ton pire souvenir ?
Le match de la montée en Pré Nationale perdu à Dieppe pour un seul petit but ! Il nous suffisait de faire match nul ! Notre banc n’était malheureusement pas assez fourni et nous avons craqué dans les dernières minutes… Mais quel match et quelle ambiance ! Les supporters du BHB étaient montés en force à Dieppe.

Un dernier mot ?
Je tiens à rendre hommage à toutes celles et ceux qui œuvrent pour le bien commun et qui sont en 1ère ligne : le personnel soignant, les pompiers, les éboueurs, les chauffeurs routiers et les livreurs, le personnel des hypermarchés et des commerces et j’en oublie…  MERCI !!!

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.