EN ATTENDANT DES JOURS MEILLEURS N°2

Écrit par :

|

19 mars 2020

|

Dans :

Football, Sports

AJC BOSC-LE-HARD

Interview Gilles DELABRIERE

Soutenez BRAYSPORTS, votre média sports 100% gratuit

Durant cette période difficile, nous avons souhaitez garder le contact avec les clubs et sportifs de notre région. Pour cette seconde interview ( par mail ) , nous avons rencontré Gilles DELABRIERE, entraineur passionné de l’ AJC Bosc-le-Hard Football.

En attendant prenez soins de vous et de vos proches et surtout respecter les consignes RESTEZ CHEZ VOUS pour revenir au plus vite sur vos terrains de jeux.

– Bonjour Gilles, peux tu te présenter en quelques mots ?
J’habite au Bocasse, j’ai 59 ans et je travaille à Evreux dans un CFAI en tant que formateur sur Centre d’usinage, tour à commande numérique et sur machines conventionnelles. J’ai 3 enfants. Mes loisirs sont très liés au sport. Pétanque entre autre.

– Comment vis tu cette période de « COVID-19 » ?
En ce qui concerne la situation actuelle, cette longue période d’abstinence de foot est secondaire par rapport à la gravité de la situation.
Il faut prendre son mal en patience et attendre que la situation s’améliore avec le respect de tout à chacun au niveau des consignes. Ce n’est que du bon sens pour que tout le monde puisse se retrouver en bonne santé sur un terrain ou ailleurs.

– Quel a été ton parcours Foot ?
Formé à l’Olympique Pavillais, j’ai eu la chance de connaître un grand Président « Mr LÉCUYER » qui a amené le club à un niveau D4 ( National 3 aujourd’hui), il m’a transmis sa passion pour le football.
Modeste joueur de ligue, je suis parti à 24 ans au Bondeville FC, dans la vallée du Cailly, puis quelques années plus tard à l’AHBFC, club né d’une fusion avec Le Houlme. Mais très vite, le rôle d’éducateur me passionne et dès l’âge de 30 ans, j’ai commencé à prendre les U17 du club (cadets à l’époque). Puis l’année suivante les U19 (juniors) pendant 5 ans, avant de revenir à l’O Pavillais en 1995 pour m’occuper des U19 qui évoluaient en PH.
Je suis resté une bonne dizaine d’années avec cette catégorie, que j’ai eu le bonheur d’amener en DH U19 pendant 3 ans une victoire en finale coupe de Normandie contre la grande USQ de l’époque, le tout sur les installations de Pavilly.
Je suis naturellement venu dans le monde des seniors, où j’ai eu le privilège d’entrainer dans un 1er temps les réservistes de l’ O Pavillais, puis l’équipe fanion en 2010, qui venait de descendre de DHR. Avec l’aide de mon président de l’époque Mr David Sanson, nous avons réussi à remonter aussitôt et nous avons fait 3 saisons honorables en DHR (R2). Des changements de président sont intervenus et malgré une 5 ème place à la mi-saison, j’ai été contraint de céder ma place, dans un contexte très particulier et bref …. sans commentaire.
J’ai bien évidemment passé mes diplômes ASD & BMF et aujourd’hui, je suis en possession du BEF.
Après avoir refusé quelques clubs pour des raisons de distance et une année sabbatique; je suis arrivé à l’AJC Bosc-le-Hard en 2015, sous la présidence d’Arnaud Dessaux et le soutien de Martial Devillers.
Habitant à une dizaine de kilomètres, je me suis lancé dans l’aventure d’un club qui évoluait en D1, avec des structures moyennes, mais avec des dirigeants passionnés.

– Depuis combien de temps es tu à l’ AJCB et pourquoi être venu ici ?
C’est ma 5ème saison à l’AJCB et cette saison, nous avons eu le bonheur d’évoluer en R3 avec une certaine réussite puisque nous sommes actuellement 6ème avec 18 points et le club avec le soutien de la mairie, va bientôt disposer de magnifiques installations très prochainement.

– On ne sait pas encore si l’on va pouvoir terminer la saison, peux tu nous tirer un bilan de cette première année en R3 (et également de la B?
Au niveau seniors à l’ AJCB, malgré une délocalisation de toutes les équipes, le bilan est très bon à l’heure actuelle puisque l’équipe A, qui évolue en R3 fait plus que rivaliser avec ses adversaires et le maintien est en très bonne voie dans un championnat très homogène.
Pour notre B, qui est une création d’équipe cette saison (D4), son parcours est parfait avec 8 victoires en 8 matchs. Le tout dans une ambiance exceptionnelle sous la houlette de leurs dirigeants responsables Mathieu His & David Bosquain. La montée est en très bonne voie.
Pour nos matins la saison est plutôt bonne dans le championnat de D2, avec une 2ème place à la mi-saison, qui satisfait pleinement Martial Devillers le dirigeant responsable de l’équipe.

– L’Ajcb va disposer lors de la reprise d’un nouveau terrain, vous allez apprécier de rentrer à la maison ?
Pour la reprise effectivement les joueurs et moi même sommes impatients de fouler le nouveau terrain. On en parle depuis tellement longtemps. C’est une grande satisfaction et un aboutissement pour toutes les personnes qui oeuvrent dans l’ombre de près ou de long dans ce club présidé par Arnaud Dessaux.

L’AJCB change d’univers !

– Comment se dessine l’avenir et l’horizon du club ?
Le club a un bel horizon devant lui avec ce nouvel outil, mais que cette saison est compliquée, pour tout le monde avec des terrains à trouver, à tracer pour que nos équipes puissent évoluer? Des entrainements au compte goutte, mais les joueurs s’accrochent et comprennent.
Nous remercions au passage les clubs du FC Varenne, US Cailly, Longueville sur scie pour le prêt des installations de Torcy le Grand.

– Seras tu toujours à la tête de l’Ajcb la saison prochaine ?
En ce qui concerne ma présence la tête de l’AJC Bosc-le-Hard la saison prochaine, j’aimerai vraiment repartir avec le Président actuel, même si je ne connais pas encore sa décision pour le moment.

– Un dernier mot ?
Courage à tous dans ces moments difficiles et que la passion de notre sport ne disparaisse pas malgré tous ces aléas.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.