DOUAI-RCUSF

Écrit par :

|

11 mai 2015

|

Dans :

Rugby

Douai – RCUSF : 29 – 6

Game over !

A Abbeville, dimanche 10 mai 2015, Douai bat Forges-les-Eaux 29-6 (10-3). Beau temps. Vent latéral. Terrain sec. Arbitrage de M. Apparicio (Idf).
Points : 2 pénalités (Alix, Marin) . 4 essais, 1 pénalité et 3 transformations pour Douai.

Composition de l’équipe : Fouray, Charleux, Cordella, Dovin, Dunet, Malet ©, Vandeputte, Gaudefroy, (m) Brice, (o) Marin P., Orion, De Pas, Lebouvier C., Decagny, Alix, Sahut, Morel C., Minel, Fossé, Martin, Lesueur PE., Buquet.

Pour la troisième année consécutive, le RCUSF, au vu du classement en Championnat de Normandie, avait gagné le droit de participer au Championnat de France de 2ème série. Son adversaire du jour n’était autre que le Champion des Flandres, le Douai Rugby OlymPique.

Bien préparés à cette confrontation, les forgions prenaient rapidement les choses en main, en occupant le camp adverse. Monopolisant le ballon, plus forts sur les phases de conquête, ils se créaient plusieurs occasions d’essai, malheureusement mal conclues, faute à un manque de maîtrise technique, un mauvais choix ou tout simplement la malchance.
A ce rythme, ils n’étaient finalement récompensés que par les trois points de la pénalité passée des 40 mètres par François Alix. Des points au pied qui auraient pu faire des petits si les deux drops de Romain Marin et une autre pénalité longue distance ne s’étaient pas refusés aux poteaux. 3-0, c’était bien peu payé.
Laissant passer l’orage et bien heureux du manque de réussite de leurs concurrents, les nordistes sortaient la tête de l’eau aux alentours de la demi-heure de jeu. Quasiment sur leur première incursion dans le camp forgion, ils bénéficiaient d’une mêlée, sur laquelle ils jouaient une combinaison bien huilée, pour envoyer leur numéro 7 à l’essai sans opposition. Avec la transformation, Douai prenait les commandes : 7-3.
Après ce coup sur la tête, les forgions semblaient déboussolés, autant marqués par ces points encaissés que par leur d ébauche d’énergie finalement stérile des trente premières minutes. Ils tombaient alors dans le faux rythme imposé par les Douaisiens, et se mettaient à la faute, encaissant ainsi trois points supplémentaires : 10-3.
Malgré un dernier sursaut d’orgueil des forgions, le score ne changeait pas et Forges atteignait la pause avec un déficit de sept points ne reflétant pas du tout la physionomie de la première période. Néanmoins, tout restait possible, pour peu que l’efficacité et la réussite changent de camp.

Seconde période

D’entrée, le RCUSF reprenait le contrôle du ballon et occupait le camp adverse. Après une première pénalité ratée, Marin parvenait à réduire le score en inscrivant trois points ramenant ses couleurs à portée de fusil : 10-6.
Les forgions allaient ensuite avoir quelques occasions franches, se faisant même retourner par deux fois sur la ligne d’en-but adverse. Encore une fois, la mauvaise inspiration, la manque de maîtrise technique avaient raison de la volonté, somme toute désordonnée, des forgions.
Et à ce petit jeu, bien entendu, c’est le Champion des Flandres qui allait tirer son épingle du jeu. A force de presser, les forgions se faisaient contrer à l’heure de jeu et encaissaient un essai assassin : 17-6. Tout était finalement encore faisable pour revenir au score, mais on sentait que côté forgion, le ressort était cassé.
Les maladresses se faisaient encore plus maladroites, les mauvais choix était plus mauvais et la malchance encore plus malchanceuse. Douai allait inscrire deux nouveaux essais dans les dernières minutes, en contre et sur une ultime faute d’inattention, donnant au score une ampleur un peu exagérée : 29-6.

Pour la troisième année consécutive, le RCUSF échoue donc dès le premier tour du Championnat de France, mettant ainsi un terme à sa saison de compétition. Reste maintenant à préparer la prochaine saison, où l’objectif, n’en doutons pas, sera de prendre part à nouveau à la compétition nationale, pour franchir le premier obstacle, cette fois ?

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cliquez sur l'affiche pour vous inscrire!