LES ANDELYS-RCUS FORGES

Écrit par :

|

28 novembre 2016

|

Dans :

Rugby

Les Andelys – RCUSF : 12 – 13

L’union fait la force

Aux Andelys, dimanche 27 novembre 2016, Forges-les-Eaux bat Les Andelys 13-12 (10-12). Temps couvert. Vent faible. Terrain souple. Arbitrage de M. Thélamon.
Points : 1 essai (Imbert), 2 pénalités et 1 transformation (Lesueur PE) pour Forges. 2 essais et 1 transformation pour Les Andelys.

Composition de l’équipe : Fouray, Malet, Dovin, Taquet ©, Rohaut, Lafitte, Charleux, Imbert, (m) Laurent, (o) Lesueur PE, Orion, Domont, Lequen, Desport, Alix, Leboucher, Choulot, Masse, Fossé, Buquet, Brianchon, Gombart.

Après plus d’un mois sans victoire, les rugbymen du RCUSF se rendaient ce Dimanche aux Andelys, pour y affronter un concurrent direct aux places qualificatives. Une rencontre d’ores et déjà placée sous le signe du “ Quitte ou double ”. 

D’entrée, les visiteurs montraient des velléités offensives intéressantes, occupant rapidement le camp adverse. Malheureusement, la réussite n’étant pas au rendez-vous, ce sont les locaux qui allaient bien vite renverser la tendance et prendre le match en mains.
Après un premier échec sur une pénalité dès la 11ème minute, les andelysiens allaient trouver la faille huit minutes plus tard, inscrivant un essai à une défense forgionne encore et toujours à la peine. La transformation était réussie et Les Andelys marquaient leur territoire : 7-0.
Accusant le coup de leurs carences défensives, mais pas forcément abattus, les forgions reprenaient le chemin du camp adverse avec beaucoup d’envie. Et c’est en resserrant les rangs, collectivement, qu’ils allaient imposer une domination territoriale à leurs adversaires.
Suite à une bonne série d’actions collectives, Armand Imbert allait tromper la défense au pied des poteaux, permettant ainsi à son buteur PE Lesueur de transformer un essai synonyme d’égalisation : 7-7 à la 33ème minute.
Hélas, fatal relâchement, les locaux n’avaient besoin que de quatre minutes pour tromper une défense encore une fois trop laxiste et inscrire un nouvel essai qui leur redonnait les commandes du match : 12-7.
Preuve que ce n’était qu’un moment d’égarement, les forgions, juste avant la mi-temps, réduisaient le score par une pénalité en bonne position de PE Lesueur : 12-10, c’était le score au repos.

La seconde période allait voir quelques changement au sein de la formation visiteuse, afin de stabiliser la mêlée et de renforcer la défense au milieu du terrain.
Et cette seconde période allait être tout à l’avantage des forgions, supérieurs dans la couverture de terrain, capitalisant ainsi leur préparation physique et faisant preuve d’un allant collectif. Après une première phase de domination, un premier temps infructueux, tant par maladresses, indiscipline que par mauvais choix, ils finissaient par obtenir une pénalité à la 55ème minute, que PE Lesueur transformait, donnant ainsi l’avantage à ses couleurs : 12-13.
Cinq minutes plus tard, il bénéficiait d’une nouvelle tentative en bonne position, mais la chance lui échappait, laissant ainsi son équipe sous la menace de l’adversaire.
Toujours dominateurs, les forgions n’arrivaient pourtant pas à scorer pour concrétiser leur maîtrise des débats. A la bonne construction du jeu et à la volonté collective, venaient toujours s’opposer les excès d’individualisme, les fautes inutiles ou le déchet technique, autant de points qu’il conviendra de retravailler à l’entraînement.
Et à ce petit jeu, les visiteurs allaient finir pas se faire peur, en offrant, à l’ultime minute, une possibilité à leurs adversaire de renverser le cours du match. Heureusement pour le RCUSF, le buteur local était trop court et l’arbitre sifflait la fin sur cette ultime tentative ratée.

Avec cette première victoire à l’extérieur, les forgions se relancent donc, remontant à la troisième place du classement, juste derrière leurs deux prochains adversaires, Argentan et Valognes. C’est donc en favoris que l’équipe de l’Orne se présentera à Camille Planelles Dimanche prochain. Aux forgions de trouver les ressources nécessaires pour rester maîtres devant leur public.


Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *