BLANGY-RCUS FORGES

Écrit par :

|

14 novembre 2016

|

Dans :

Rugby

Blangy – RCUSF : 19 – 3

Le minimum vital

A Blangy, dimanche 13 novembre 2016, Blangy bat Forges-les-Eaux 19-3 (19-3). Temps couvert. Vent faible. Terrain souple. Arbitrage de M. Bouly.

Points : 1 pénalité (Alix) pour Forges. 3 essais et 2 transformations pour Blangy.

Composition de l’équipe : Dovin, Malet, Lesueur E., Masse, Rohaut, Fossé, Taquet ©, Charleux, (m) Brice, (o) Domont, Brianchon, Lequen, Desport, Laurent, Alix, Wallon, Leboucher, Orion.

Si le derby Bray-Bresle entre Blangy et Forges les Eaux est mythique aux yeux de certains, il n’en reste pas moins que celui-ci ne s’était pas déroulé à Blangy depuis le 7 mars 2010. Pour leur retour sur les terres de leur adversaire préféré les rugbymen forgions balançaient donc entre impatience et inquiétude. 

D’entrée de jeu, les locaux investissaient le camp adverse, mais bien vite, ils se faisaient contrer par Nicolas Desport qui ne pouvait conclure mais obtenait une pénalité en bonne position. Des 22 mètres à droite, François Alix ajustait les poteaux et le RCUSF ouvrait le score dès la 5ème minute : 0-3.

Pas démunis pour autant, les joueurs de la Bresle se remettaient à la tâche, bien contrés toutefois par des forgions attentifs. Malheureusement, à la 18ème minute, ils allaient passer au statut d’attentistes, oubliant bon nombre de placages, laissant ainsi leurs adversaires passer la ligne et marquer un premier essai entre les poteaux. Avec la transformation, Blangy prenait l’avantage : 7-3.

Pas plus abasourdis que cela par la réussite de leurs adversaires, les forgions reprenaient l’occupation du camp adverse, sans toutefois parvenir à s’approcher de la ligne d’en-but. Tout juste François Alix avait-il l’opportunité de réduire le score à la 24ème minute, par une pénalité des 45 mètres, mais sans réussite.

A la 34ème minute, au plus fort de la domination forgionne, les blangeois, sur un coup de pied à suivre, profitaient encore des largesses de la défense forgionne pour inscrire un nouvel essai sous le signe du réalisme. Transformé, cet essai signait le break des locaux : 14-3.

Les forgions reprenaient leur bâton de pèlerin pour repartir à l’assaut du camp adverse, mais quatre minutes après ce deuxième essai, les locaux perçaient une nouvelle fois la défense du RCUSF et inscrivaient l’essai du bonus juste avant la mi-temps : 19-3.

Faute d’effectif suffisant, en ce week-end du 11 novembre, les changements à la mi-temps étaient réduits au minimum vital. Toutefois, les forgions se souvenaient que le dimanche précédent, ils avaient réussi à combler un déficit de 17 points pour finalement arracher le match nul. Tout restait possible.

Les débats, dans cette seconde période allaient effectivement être équilibrés, tant dans la possession de balle que dans l’occupation territoriale. Chaque équipe n’allant effectivement passer qu’une poignée de minutes dans les 22 mètres adverses.

Quelques actions allaient quand même être mises au crédit des deux formations, mais sans toutefois suffisamment de continuité et de rigueur pour engendrer des occasions d’essais. Au final, les deux équipes se neutralisaient, Forges manquant certainement de sang frais sur le banc de touche pour faire basculer la partie. En dominant la première mi-temps au score, grâce à un réalisme froid, Blangy avait assuré le minimum, qui était donc également un maximum, une victoire bonifiée.

Après cette défaite à zéro points, et du fait des résultats des autres équipes, le RCUSF se retrouve donc à l’avant-dernière place du classement, juste devant Barentin, qui semble en perdition. Le prochain match, le 27 novembre aux Andelys prend donc déjà l’aspect d’un match couperet, que les forgions seront bien inspirés de gagner pour continuer à espérer.

Vous souhaitez un reportage photos pour vos prochains match! Braysports a la solution gratuite pour votre club, contactez moi vite pour réserver votre date. http://braysports.fr/contact/


Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *