RCUS FORGES-BRIONNE AR

Écrit par :

|

7 novembre 2016

|

Dans :

Rugby, Sports

RCUSF – Brionne : 22 – 22

La remontée fantastique

A Forges les Eaux, dimanche 6 novembre 2016, Forges-les-Eaux et Brionne font match nul 22-22 (5-17). Temps clair. Vent faible. Terrain souple. Arbitrage de M. Canouel.
Points : 3 essais (Lesueur PE, Charleux, Desport), 2 transformations et 1 pénalité (Lesueur PE) pour Forges. 3 essais, 1 pénalité et 2 transformations pour Brionne.
Composition de l’équipe : Fouray, Malet, Leboucher, Taquet ©, Hanin, Lafitte, Charleux, Imbert, (m) Brice, (o) Lesueur PE, Orion, Domont, Lequen, Desport, Alix, Wallon, Dovin, Masse, Buquet, Fossé, Laurent, Brianchon.

47

Après près d’un mois sans match, les rugbymen forgions retrouvaient ce dimanche, une équipe de Brionne certes battue lors de ses deux dernières rencontres, mais qui venait avec de l’ambition au Stade Camille Planelles. 

Et cette ambition n’allait pas tarder à se concrétiser, car sur le coup d’envoi, donné par les forgions, le numéro douze adverse récupérait la balle, grillait la politesse à toute la défense forgionne et s’en allait aplatir entre les poteaux. Le chronomètre n’affichait alors pas encore une minute de jeu ! Avec la transformation, Brionne prenait les commandes : 0-7.

Les locaux, piqués au vif, tentaient bien de réagir, mais voulant trop affronter leurs adversaires sur leurs points forts, ils ne parvenaient pas à s’imposer. Ils ne récoltaient qu’une maigre pénalité, qui n’était d’ailleurs pas convertie par leur buteur.

Au contraire, ce sont les visiteurs qui allaient se procurer des occasions, sauvées in-extrémis, jusqu’à la 18ème minute, où l’arrière brionnais allait trouver la faille dans la défense forgionne et inscrire un nouvel essai, qui transformé, portait le score à 0-14. Et comme pour bien enfoncer le clou, quatre minute plus tard, les visiteurs obtenaient et transformaient une pénalité face à des forgions « K.O. debout » : 0-17.

Bien des équipes auraient alors baissé les bras et lâché le match, mais on le sait bien, il suffit quelque fois d’une étincelle, d’un regard, d’un contact pour rallumer le feu. Et c’est justement ce contact qui allait permettre au forgions de relever la tête. Revenant aux fondamentaux, jouant sur leurs forces, ils allaient entreprendre leur remontée fantastique, grâce à leur domination sur les phases de maul.

Et c’est d’ailleurs sur l’un d’entre-eux, qu’ils allaient enfin scorer, Pierre-Eugène Lesueur, venu au soutien de son pack, aplatissant après une séquence de maul pénétrant fort bien exécutée. La transformation ne passait pas, mais l’honneur était sauf, et on sentait surtout que la confiance avait changé de camp. Le repos était atteint sur le score de 5-17.

Après les remplacements d’usage, les forgions reprenaient la seconde période gonflés à bloc. Et il ne leur fallait que sept minutes pour inscrire un nouvel essai. Après une période de pilonnage de la ligne adverse, Benjamin Charleux trouvait l’ouverture entre les poteaux, permettant ainsi à son buteur de transformer facilement et au score de se réduire : 12-17.

Sur leur lancée, les forgions auraient dû maintenir leur pression, mais, on l’a dit, les brionnais étaient venus avec de l’ambition. Dix minutes après avoir vu les forgions revenir au score, ils inscrivaient un nouvel essai opportuniste, profitant des quelques largesse défensives de leurs adversaire. 12-22, l’écart redevenait conséquent.

RCUS FORGES-BRIONNE AS 6 novembre 2016Preuve que cet essai n’était qu’un accident de parcours, les forgions n’allaient attendre que trois minutes pour marquer de nouveau. Après une énième séance de jeu groupé, de pilonnage de la ligne, Nicolas Desport était servi lancé comme un obus et plongeait en terre promise. Avec la transformation, Forges revenait à une portée de fusil de son adversaire : 19-22.

A la 70ème minute, le RCUSF, toujours dominateur, obtenait une pénalité à 25 mètres à gauche des poteaux. Pierre-Eugène Lesueur ne tremblait pas et passait le ballon entre les poteaux pour l’égalisation : 22-22.

Il restait dix minutes à jouer, soit largement plus de temps qu’il n’en fallait pour gagner ce match d’un côté comme de l’autre. Mais les maladresses et mauvais choix d’un côté et les excès d’individualisme de l’autre n’allaient pas permettre aux deux équipes de se départager.

Les deux formations se quittaient donc sur un score de parité satisfaisant ou décevant, selon si l’on voit le verre à moitié plein ou à moitié vide, mais dans tous les cas au terme d’un match ayant passionné et tenu en haleine les nombreux spectateurs présents. Comme quoi le « Rugby-spectacle », ce n’est pas qu’à la télévision.

Dimanche prochain, les forgions feront le court déplacement jusqu’à Blangy, pour le derby Bray-Bresle, et pour y affronter une équipe ayant besoin de points et bien décidée à en marquer face au RCUSF. Attention, Danger !

Cliquez ICI pour visionner plus de 310 photos (merci de respecter les filigranes et de ne pas copier le lien direct de la galerie)

RCUS FORGES-BRIONNE AS 6 novembre 2016 RCUS FORGES-BRIONNE AS 6 novembre 2016 RCUS FORGES-BRIONNE AS 6 novembre 2016 RCUS FORGES-BRIONNE AS 6 novembre 2016


Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *