INTERVIEW CHALLENGE #4

Écrit par :

|

11 mars 2019

|

Dans :

Athlétisme, Sports

A la rencontre de nos athlètes

Mickaël LEFEBVRE; Traileur pour le plaisir et le bien-être.

Passionné de sports et de la nature, nous avons rencontré Mickaël LEFEBVRE, qui nous a expliqué comment il arrivé à la pratique du Trail.

BRAYSPORTS: Bonjour Mickaël, peux tu te présenter en quelques mots?Mickaël LEFEBVRE: J’ai 40 ans, papa de 2 enfants et marié, originaire du Pays de Bray, (Les Ventes St-Rémy au cœur de la Forêt d’Eawy), passionné de la nature et du milieu forestier, j’exerce le métier de Technicien Forestier au service de propriétaires forestiers privés.

BS: Comment la pratique du trail est elle arrivée jusqu’à toi?
ML: Je pratique maintenant le trail depuis plus de 5 ans, j’ai découvert cette discipline par le biais des différentes courses pédestres sur « bitume » en discutant avec d’autres coureurs. J’ai commencé par des petites sorties, puis je me suis inscrit à différentes épreuves locales. Pratiquant le vélo, il m’était difficile de m’entrainer en semaine avec le travail donc, j’ai commencé la course à pied (moins chronophage) sur route puis ensuite au fil du temps, je suis rentré dans les sentiers et là, j’ai été attrapé le virus « trail » 

BS: Quelles sont les valeurs importantes que tu retrouves dans la pratique du trail?
De nombreuses valeurs dans cette discipline, tout d’abord le respect de la nature et un juste retour de ce qu’elle nous offre…on se sent libre et on se vide la tête. Lors des différentes courses, on retrouve aussi aujourd’hui une solidarité entre coureurs, c’est un esprit de compétition mais avec une entraide et une solidarité, cela ne se voit pas forcément dans d’autres sports. En trail, on est tous dans la même galère. Ce sport m’a permis aussi de faire de nombreuses rencontres avec des passionnés. 

BS: Quels sont les autres sports que tu pratiques ou que tu as pratiqué?
ML: J’ai pratiqué durant ma jeunesse le cyclisme sur route et VTT (sport que je continue de pratiquer en complément du trail), puis j’ai pratiqué le football au FCVarenne, Club de cœur où je suis dirigeant d’une équipe de jeune U15.

BS: Comment t’entraines tu?
ML: Je m’entraine souvent seul à raison de 3-4 sorties par semaine avec souvent une séance courte en fractionné le mardi (6-10 km), puis mi-longue le jeudi (10-15km), puis le week-end avec une sortie le samedi (15-25 km) et/ou le dimanche matin (20-25 km) en fonction de mes disponibilités. Je cours également avec quelques gars du FC Varenne pendant la trêve, je leur ai fait découvrir cette pratique du trail et certains y prennent goût… Je n’ai pas de plan d’entrainement, je fais suivant mes sensations et avec un seul objectif : le plaisir et le bien-être…

BS: Que penses tu de l’engouement pour le trail, des courses qui se multiplient un peu partout?
ML: Je trouve que cet engouement est positif pour ce sport cependant attention à ne pas en faire un sport trop onéreux… de nombreuses courses dans le secteur, c’est sympa, mais cela doit rester un sport populaire et abordable, certains trails sont trop chers (1 km=+ d’ 1 euro d’inscription, cela commence à faire cher !) Il y a dans notre région de très beaux trails qui ont très bonne réputation alors il faut pérenniser ces épreuves et ne pas charger le calendrier…

BS: Ta plus belle perf?
ML: Ma plus belle perf… je ne regarde plus maintenant les classements, à chaque départ de course, je me fixe un objectif en temps et donc à chaque fois que j’atteins cet objectif, c’est une perf… Avant tout, si je rentre d’une sortie sans blessure avec une seule idée en tête, celle de repartir alors, c’est une perf…. Cependant, ma plus belle performance reste à ce jour en distance le trail du Pays de Bray où il y avait encore le trail de 49 km.

BS: Ton trail préféré et pour quelles raisons? (sur le challenge et en dehors)
ML: Difficile de distinguer un trail préféré sur le secteur, le trail de la Béthune-le Trail Fort et Vert de Mesnières sont de très belles épreuves avec une belle organisation. J’aime beaucoup aussi les tails organisés par le Team Eawy en forêt d’Eawy (Le Trail des Crocs et Pommeréval) car c’est dans  « mon jardin » et également avec une belle organisation. Le trail du Pays de Bray est tout de même celui que je préfère car parcours super sympa où je traverse des endroits boisés que je connais bien de par mon métier, des vues sympas et une belle organisation…

BS: Le trail que tu rêves de courir et pourquoi?
ML: Mon objectif à long terme, c’est un Ultra-trail, lequel je n’en sais rien pour le moment mais ce serait une épreuve du coté du Jura car j’aime cette région…

BS: Quels sont tes objectifs pour cette année 2019, les trails prévus.
ML: Mes objectifs sont de continuer à manger du km et surtout à trouver du plaisir sans blessures… Participer aux trails du Challenge bien sûr reste un objectif et aux trails voisins du challenge, Forêt d’Eu, les Aiguilles Aliemontaises, Clères, avec certainement en fin d’année un objectif sur le Trail du Canton dans le Pays de Caux sur une distance de 80 km minimum…. A suivre…

Share This Article

About Author

Christophe

1 Commentaire

  1. Levarlet
    11 mars 2019 à 22 h 45 min

    Bel article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.