FECAMP-RCUS FORGES

Écrit par :

|

3 octobre 2016

|

Dans :

Rugby

Rugby : Fécamp – RCUSF : 15 – 8

Faux départ

A Fécamp, dimanche 2 octobre 2016, Fécamp bat Forges-les-Eaux 15-8 (0-3).
Temps clair. Vent faible. Terrain sec. Arbitrage de M. El Céha. Points : 1 essai (Imbert), 1 pénalité (Lesueur PE) pour Forges. 3 essais pour Fécamp.
Composition de l’équipe : Fouray, Malet, Wallon, Masse, Muller, Lafitte, Fossé, Imbert, (m) Brice, (o) Lesueur PE ©, Brianchon, Domont, Lequen, Laurent, Orion, Lesueur E., Leboucher, Verdin, Buquet, Gombart.

Pour l’entame de cette nouvelle saison, le RCUSF se rendait à Fécamp, avec un statut de favoris, étant donné les résultats des saisons précédentes. Toutefois, ce statut n’était valable que sur le papier, les forgions alignant pour l’occasion une équipe où figuraient quatre néophytes, ainsi que quatre joueurs évoluant à un poste nouveau pour eux. Autant dire qu’ils partaient avec un sérieux handicap. 

Dès le début de la partie, les visiteurs se faisaient pénaliser, mais le buteur adverse manquait la cible, retardant ainsi l’ouverture du score. Dix minutes plus tard, c’était au buteur forgion d’avoir une occasion, mais sans plus de réussite.
La partie était brouillonne, les forgions n’arrivant pas à mettre leur empreinte sur la partie, la faute à un adversaire toujours à la limite, voire au-delà, contrariant le déroulement du jeu et mettant l’arbitre dans la plus grande difficulté.
Toutefois, ce sont les joueurs du RCUSF qui allaient trouver la faille les premiers, en bénéficiant d’une pénalité « pour fautes cumulées », que leur buteur et capitaine Pierre-Eugène Lesueur ne se privait pas de convertir en points. 3-0 pour Forges à la 18ème minute.
La deuxième partie de la première période allait se résumer à un florilège de ballons rendus à l’adversaire, les forgions étant toujours perturbés par la défense « borderline » de leurs adversaire. Faute de n’avoir pas su sécuriser les phases de regroupement, ils étaient en permanence perturbés dans la conservation du ballon.
Toutefois, on sentait les forgions supérieurs dans le jeu, à condition, cependant, de pouvoir le mettre en place dans de bonnes conditions. A ce rythme, la mi-temps était sifflée à l’avantage des visiteurs, sur le plus petit des écarts.

Dès la reprise, les locaux, sentant le bon coup à jouer, lançaient le jeu sur les extérieurs, et inscrivaient un essai, toutefois entaché d’un énorme en-avant, malheureusement hors de portée de la vision de l’arbitre.
Fécamp prenait l’avantage sur ses terres : 5-3. Un peu abasourdis par ce coup du sort, les forgions n’avaient pas le temps de se remettre, qu’ils encaissaient un nouvel essai en coin, de l’autre côté cette fois, et le score prenait soudain de l’ampleur.
Les visiteurs avaient passé une mi-temps à essayer de jouer au rugby sans réel succès, leur adversaire avaient décidé de jouer enfin pendant dix minutes en marquant dix point : 10-3.
Mais les forgions ne sont pas hommes à se laisser abattre, et, à la 53ème minute, sur une touche bien combinée, c’était leur nouvelle recrue, Armand Imbert, qui plongeait dans l’en-but et permettait ainsi à ses couleurs de recoller au score : 10-8.
Puis revint le semblant de rugby, connu en première période. Les forgions essayant de mettre un jeu en place, s’appuyant sur la performance individuelle des joueurs, mais sans toutefois trouver le bon ciment pour concrétiser cet investissement. Pierre –Eugène Lesueur avait bien la balle de match au bout du pied en deux occasions, mais par deux fois les poteaux se refusaient au ballon. Pour l’anecdote, Fécamp allait marquer un ultime essai dans le temps additionnel, suite à un moment d’inattention de leurs adversaires, mais celui ne changerait rien à la donne finale, forges conservant son point de bonus défensif, service minimum.

Dimanche prochain, retour du rugby à Camille Planelles, avec la réception de Barentin, équipe en difficultés, mais qu’il ne faudra, en aucun cas, prendre à la légère. Devant leur public, les forgions se devront de réaliser une bonne performance pour se rassurer.

Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *