CHAMPIONNAT D’EUROPE CANICROSS

Écrit par :

|

29 octobre 2018

|

Dans :

Athlétisme, Sports

ANTHONY LE MOIGNE VICE CHAMPION D’EUROPE

De l’argent dans la douleur

Après les championnats du Monde Pologne à Bierawa début Octobre, Anthony LE MOIGNE était en piste ce week-end du 26,27&28 octobre pour les championnats d’Europe qui se sont déroulés à Nybro en Suède. Une nouvelle fois le champion Brayon a répondu présent en empochant une superbe médaille d’argent.

Anthony LE MOIGNE: « Quelle saison… Je venais en Suède à Nybro avec un objectif avoué, celui de remonter à nouveau sur le podium. Je pouvais m’aligner chez les Vétérans, mais j’ai préféré jouer le challenge de courir en Elite.
Les meilleurs canicrosseurs sont européens donc je savais que cela n’était pas acquis d’avance.
Le parcours ne me convenait pas forcément avec une alternance de montées puis de descentes. Cela dit le tracé était juste magnifique dans cette belle forêt Suédoise. Le parcours était de 4,4 km en départ individuel sur les 2 jours. Le jour de la première manche je sens Link avec une grande envie et je me dis, ne doute pas et tente ta chance en lui faisant confiance. Après sa démonstration en Pologne aux Championnats du Monde, je savais de quoi il était capable. On part sur un rythme très élevé. On avale le premier KM en 2’19 avec 3 bosses à passer, puis dans une descente, je sens mon genou tourner sur un appui… entorse… je poursuis néanmoins la course en ressentant une douleur au genou gauche. On boucle le parcours en 11’50 (23 km/h de moyenne) à la seconde place derrière Ben Robinson l’Anglais et avant le Champion d’Espagne Oscar Pineiro. Content de notre course et à notre place, je me dis que la course du vendredi n’allait pas être simple. 3 heures avant la course, je marche difficilement. Le kiné me strappe mais se dit que ça va être compliqué. Je m’échauffe donc en vélo car chaque appui est une souffrance. Je vais sur la ligne de départ avec Link et je lui dis: « là mon pote c’est toi qui va devoir assurer mais je ferai le maximum ». J’étais prêt à souffrir… mais je ne pensais pas autant. On part moins vite que la veille en passant 2’26 au premier km puis ensuite on a réussi à être en parfaite harmonie. J’avais des temps de suspension plus long ce qui ménageait mon genou. J’ai construit ma course avec les cartes que j’avais (la détermination de Link) et pas avec celle que je n’avais pas (un genou en moins). Chaque appui était douloureux mais Link a été héroïque, vraiment.  On fait cette seconde manche une seconde moins vite que la veille et on décroche ce titre de Vice Champion d’Europe. C’est un titre que j’avais déjà conquis avec Phoenix il y a 2 ans mais ces podiums internationaux cette saison ont une saveur vraiment particulière suite à mes problèmes. Il reste le Trophée Fédéral le week end prochain à Fourmis puis les Championnats de France à Luxeuil le week end suivant. Je rentre en France demain pour voir le docteur mais aujourd’hui c’était béquilles obligatoires.On verra si le genou peut tenir encore 2 courses avant la coupure. »



Share This Article

About Author

Christophe

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.